1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Nucléaire : le centre de retraitement de La Hague, un site sous haute protection
1 min de lecture

Nucléaire : le centre de retraitement de La Hague, un site sous haute protection

REPORTAGE - RTL a pu visiter le plus grand centre de traitement de déchets nucléaires du monde, en Normandie. Le site de La Hague, où s'amoncellent les déchets de toutes les centrales de France, est placé sous très haute protection.

L'usine de traitement des déchets nucléaire de La Hague (illustration)
L'usine de traitement des déchets nucléaire de La Hague (illustration)
Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Nucléaire : le centre de retraitement de La Hague, un site sous haute protection
00:01:51
Virginie Garin & Loïc Farge

Le site surplombe la mer (c'est très beau) dans le bocage normand. Là dans d'immenses bâtiments gris, sont acheminés les déchets de toutes les centrales de France. Il faut franchir deux sas de sécurité.

Il y a 7 kilomètres de clôtures, de grillage et de barbelés, ainsi que 150 homme armés. C'est un coffre-fort. Depuis Fukushima, toutes les protections ont été renforcées. Quand vous allumez la lumière chez vous, il a fallu avant du combustible nucléaire. Quand il est usé, il termine ici.

D'abord il va rester sept ans dans une piscine, pour le refroidir. Il y a quatre piscines turquoises de 70 mètres remplies de déchets dans des tubes en acier. Au bout de sept ans, ils sont coupés en petits morceaux et plongés dans de l’acide.

Tout se passe sans aucun contact humain. Tout est fait avec des bras robotisés, derrière des vitres d'un mètre d'épaisseur. Car ces déchets peuvent vous tuer en une seconde.

15.000 containers en attente depuis 40 ans

À écouter aussi

La dernière étape consiste à séparer ce qui peut être recyclé, l'uranium et le plutonium. Car 96% des déchets nucléaires se recyclent en combustible. Les 4% restants, sont les plus dangereux. Ceux-là sont emprisonnés dans du verre, et entreposés dans  une enveloppe en béton de 2 mètres de béton.

Quelque 15.000 containers attendent certains depuis quarante ans, pour partir un jour vers leur tombeau. Ce sont les fameux déchets qui iront à Bure, dans la Meuse, à 500 mètres sous terre. Car ici à la Hague, les bâtiments sont construits pour résister 100 ans seulement. Or ces déchets seront encore radioactifs dans 100.000 ans.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.