2 min de lecture Notre-Dame-des-Landes

Notre-Dame-des-Landes : "La procédure va continuer, ce problème a duré trop longtemps", dit Ségolène Royal

INVITÉE RTL - Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, commente la victoire du "oui" sur le référendum de Notre-Dame-des-Landes, qui ouvre la voie à la construction de l'aéroport.

Elizabeth Martichoux L'invité de RTL Elizabeth Martichoux
>
Ségolène Royal, invitée de RTL le 27 juin 2016 Crédit Image : Maxime Carignano / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Olivier Mazerolle
Olivier Mazerolle et Julien Absalon

L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes devrait pouvoir se construire. Lors du référendum qui s'est tenu dimanche 26 juin en Loire-Atlantique, le "oui" au transfert de l'aéroport de Nantes-Atlantique s'est largement imposé avec 55,17% des voix. C'est donc une victoire pour le gouvernement, qui défendait ce projet. Ségolène Royal se réjouit surtout de voir la fin d'un problème qui "a duré beaucoup trop longtemps" et occasionné "trop de tension, violence et d'obstination de part et d'autre". Au micro de RTL, la ministre de l'Environnement affirme donc que "la procédure va continuer" grâce à ce "vote démocratique".

Désormais, et alors que les opposants ont d'ores et déjà fait part de leur volonté de continuer leur lutte, c'est le problème de l'évacuation du site qui se pose. "Je crois que les discussions entre le Premier ministre et le ministre de l'Intérieur ont commencé pour savoir comment ils allaient procéder. Les choses doivent être faites avec beaucoup de maîtrise", prévient-elle.

Mieux dialoguer en amont

Ségolène Royal, qui réfute toute contradiction entre la construction de l'aéroport et le vote qui a lieu dans le même temps sur le projet de loi pour la reconquête de la biodiversité, veut faire en sorte qu'il n'y ait "plus jamais ce genre de blocages". Pour cela, elle mise sur le dialogue en amont avec l'adoption la semaine prochaine, aux Conseil des ministres, de "l'ordonnance sur la participation du public aux décisions qui ont un impact sur l'environnement".

À lire aussi
Le projet de NDDL abandonné Notre-Dame-des-Landes
NDDL : premières régularisations de projets d'occupants de la ZAD

La ministre détaille : "Sur tous les projets, il pourra y avoir des consultations, un droit d'initiative citoyenne, une concertation en amont du processus décisionnel, l'élargissement du débat public aux plans et programmes". Avec ce dispositif, l'Était assure donc vouloir "le plus tôt possible" mettre en place un "dialogue serein entre les citoyens". "Les habitants, qui protègent leur cadre de vie, ont le droit de comprendre où va l'argent public et quels sont les différents enjeux", ajoute Ségolène Royal pour démontrer que la France est un pays "capable de réconcilier le développement économique et l'environnement".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Notre-Dame-des-Landes Aéroport Environnement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783863638
Notre-Dame-des-Landes : "La procédure va continuer, ce problème a duré trop longtemps", dit Ségolène Royal
Notre-Dame-des-Landes : "La procédure va continuer, ce problème a duré trop longtemps", dit Ségolène Royal
INVITÉE RTL - Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, commente la victoire du "oui" sur le référendum de Notre-Dame-des-Landes, qui ouvre la voie à la construction de l'aéroport.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/notre-dame-des-landes-la-procedure-va-continuer-ce-probleme-a-dure-trop-longtemps-dit-segolene-royal-7783863638
2016-06-27 08:18:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/zKfQpayZ7MShmt5h3laXjg/330v220-2/online/image/2016/0627/7783863499_segolene-royal-invitee-de-rtl-le-27-juin-2016.jpg