2 min de lecture Élections municipales

Municipales : une commune de Mayenne résiste à la désertification médicale

REPORTAGE - À l’Huisserie, tout près de Laval, la mairie a décidé de construire un centre municipal de santé. Une première dans le département.

3 minutes pour comprendre - 3 minutes pour comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Municipales : une commune de Mayenne résiste à la désertification médicale Crédit Image : GUILLAUME SOUVANT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Micro RTL (illustration)
Nicolas Burnens édité par Maxime Magnier

Parmi les enjeux des municipales à venir, figurent l’accès aux soins et la lutte contre les déserts médicaux. En Mayenne, en périphérie de Laval, une commune de 4.400 habitants, L’Huisserie, a vu ses trois médecins généralistes quitter son territoire en l’espace de cinq ans. En 2015, la mairie a donc décidé de construire un centre municipal de santé. Une première dans le département. 

Ce matin, dans son cabinet, le Docteur Thierry Alicco, médecin généraliste, prend en charge une petite fille de 5 ans, accompagnée par sa grand-mère. À 47 ans, cet ancien libéral a été embauché par la mairie. Avec son statut de médecin salarié, il gagne environ 4.500 euros nets par mois. Il réalise une trentaine de consultations par jour. "On fait de la médecine de premier recours, les grippes. (...) L'ancien modèle du médecin libéral, seul dans son cabinet, à faire tout à la fois, la paperasse et l’examen des malades, est obsolète", explique-t-il.

On ne pouvait pas rester les bras croisés

Jean-Marc Bouhours, maire de L'Huisserie
Partager la citation

Deux secrétaires médicales, payées par la commune, assurent la prise de rendez-vous et l’accueil des patients. Dans la salle d’attente, après des mois de galère, Coralie, mère de deux enfants, a enfin retrouvé un médecin de famille. "Quand c’était vraiment urgent, on est allé à l'hôpital", se rappelle-t-elle. La commune a emprunté 1,3 million d'euros pour construire ce centre de santé. Jean-Marc Bouhours, est le maire de l’Huisserie, candidat à sa succession. "On ne pouvait pas rester les bras croisés", assure l'édile.

Le salariat des médecins n'est toutefois pas forcément la solution miracle. D’abord, parce que le modèle économique coûte cher. L’an dernier, le budget de fonctionnement était juste à l’équilibre, après un déficit de plus de 100.000 euros en 2018. Le financement du centre dépend du nombre de consultations. Gilles Ollivier, président de l’Ordre des médecins dans le département, détaille que "le problème du salariat par rapport au monde libéral, c'est qu'il y a d'abord un problème d'horaires à respecter". 

L'opposition dénonce "un gâchis"

À lire aussi
François Bayrou et Emmanuel Macron, le 14 janvier 2020 élections municipales
Coronavirus : d'après François Bayrou, Emmanuel Macron voulait reporter les municipales

Et puis, le salariat n’attire pas suffisamment de médecins à l’Huisserie : sur les six cabinets construits, quatre restent désespérément vides. Plusieurs praticiens embauchés ont démissionné après quelques mois. Luc Duquesnel déplore le manque de concertation et de vision du projet. Il est le président du syndicat des généralistes en Mayenne. 

Dans la commune, le climat a parfois été très tendu, avec par exemple, des manifestations de médecins libéraux et des intimidations à l’encontre de certains élus. Le sujet du centre de santé s’est logiquement invité dans la campagne des prochaines élections municipales, avec une liste d’opposition nommée "L’Huisserie pour une autre énergie", emmenée par Jean-Pierre Thiot, un ancien pilote de l’armée. Ces derniers mois, il n’a pas cessé de dénoncer le coût du centre de santé et sa mauvaise gestion. Il dénonce "un gâchis parce que le centre de santé n'accueille que 20% de la population des Huisseriens qui le fréquentent". En cas d'élection, le candidat promet un audit public et une série de mesures pour tenter de renflouer les caisses, en proposant, notamment, aux professionnels de santé, de devenir propriétaire de leurs locaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales Médecins Déserts
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants