1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mort de Christophe de Margerie : le conducteur de la déneigeuse était ivre d'après l'enquête
2 min de lecture

Mort de Christophe de Margerie : le conducteur de la déneigeuse était ivre d'après l'enquête

Christophe de Margerie a été tué dans le crash d'un avion qui s'apprêtait à décoller près de Moscou car une déneigeuse dont le conducteut était ivre se trouvait sur la piste, selon les premiers éléments de l'enquête.

Christophe de Margerie, a été tué dans un accident d'avion près de Moscou (archives).
Christophe de Margerie, a été tué dans un accident d'avion près de Moscou (archives).
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
micros
La rédaction numérique de RTL

L'avion privé du patron de Total Christophe de Margerie s'est crashé à cause d'une déneigeuse qui se trouvait sur la piste de l'aéroport de Vnoukovo, près de Moscou, et selon les premiers éléments de l'enquête, le conducteur de cet engin était ivre.

Parmi les "versions prioritaires" du crash, estime le comité d'enquête russe, "une erreur des pilotes et les actes du conducteur de la déneigeuse". Toutefois l'investigation menée par le MAK (équivalent russe du BEA) a déjà établi "que le conducteur de la déneigeuse était en état d'ivresse".

Total avait confirmé "avec une grande émotion et une profonde tristesse que son président-directeur général Christophe de Margerie [était] décédé cette nuit peu après 22h dans un accident d'avion, à l'aéroport de Vnoukovo de Moscou, à la suite d'une collision avec un engin de déneigement".

Le BEA sur place

Le Bureau d'enquête et d'analyse pour la sécurité de l'aviation civile, le BEA, a annoncé qu'il dépêchait dans la journée trois enquêteurs à Moscou pour tenter d'éclaircir les conditions de la mort du patron de Total Christophe de Margerie.

À lire aussi

"Conformément aux dispositions internationales", le Bureau participera à l'enquête en tant que représentant de l'Etat d'immatriculation de l'appareil, de construction (Dassault Aviation) et d'exploitation de l'avion, précise le BEA, qui ajoute que l'avion en question, immatriculé F - GLSA - était un Falcon 50 exploité par la compagnie Unijet.

De son côté, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "homicides involontaires" qui a été confiée à la section de recherche de la Gendarmerie du Transport Aérien. Cette mesure est courante lorsqu'une ou plusieurs des victimes a la nationalité française.

Doutes sur l'état du conducteur de la déneigeuse

"Tous les occupants de l'avion ont trouvé la mort, dont les trois membres d'équipage et Christophe de Margerie", a précisé Total, qui a indiqué que le chauffeur de la déneigeuse avait survécu. 

Toutefois, le BEA affirme de son côté que le chauffeur est décédé.

De son côté, l'aéroport de Vnoukovo ajoute que l'avion s'est écrasé alors qu'il s'apprêtait à décoller pour Paris avec une visibilité de 350 mètres. Les boîtes noires de l'appareil ont quant à elles été trouvées. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/