1 min de lecture Société

Mondial de l'automobile : pour Élisabeth Lévy "la criminalisation de la voiture est une criminalisation des pauvres"

Le Mondial de l'automobile a ouvert ses portes à Paris, une ville qui tente de rendre les rues aux piétons.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto On refait le monde Thomas Sotto iTunes RSS
>
Mondial de l'automobile : pour Élisabeth Lévy "la criminalisation de la voiture est une criminalisation des pauvres" Crédit Média : Marc-Olivier Fogiel | Durée : | Date : La page de l'émission
Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
Journaliste

Mondial de l'automobile, piétonnisation des voies sur berge... Paris a décidément les yeux tournés vers l'automobile. "On aime l'absurdité individuelle, c'est pour cela qu'on aime la voiture", estime Élisabeth Lévy, qui regrette que l’automobile soit devenue "un tueur et un pollueur". Or "la criminalisation de la voiture est une criminalisation des pauvres".

Xavier Couture regrette un débat trop parisien. "Je crois qu'il y a encore un public qui aime la voiture. La technologie fait changer la voiture d'ère", notamment en produisant des véhicules non-polluants qui déculpabilisent les gens. "Le problème, c'est que 100% des véhicules vendus au Mondial de l'automobile vont plus vite que la limitation de vitesse sur autoroute, donc nous sommes dans un monde absurde où l'on vend des véhicules aux performances exceptionnelles", qui ne peuvent rouler à plein régime que sur circuit.

On refait le monde avec :
- Annie Lemoine, journaliste
- Xavier Couture, producteur
- Gaël Brustier, politologue
- Élisabeth Lévy, journaliste

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Auto Mondial de l'auto de Paris
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants