1 min de lecture Crif

Mohammed Moussaoui : "Le boycott du dîner du Crif s'imposait après les propos inacceptables de Roger Cukierman"

REPLAY - Mohammed Moussaoui, président d'honneur du Conseil français du culte musulman (CFCM), est revenu sur le boycott du dîner annuel du Crif.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Mohammed Moussaoui : "Le boycott du dîner du Crif s'imposait après les propos inacceptables de Roger Cukierman" Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Les représentants du Conseil français du culte musulman (CFCM) ont décidé de boycotter le dîner organisé par le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif). Cette décision fait suite aux propos tenus par le président du Crif Roger Cukierman qu'ils considèrent comme "des déclarations irresponsables et inadmissibles".

Lors d'une interview accordée ce lundi matin à Europe 1, Roger Cukierman a déclaré que "la majorité des actes de violence physique antisémites sont commis par des jeunes musulmans". Invité ce soir sur RTL, le président du Crif a encore maintenu ses propos. Il a cependant précisé que sa déclaration ne concerne qu'une "infime minorité de la communauté musulmane". Une précision qui sonne comme une tentative de justification.

Mohammed Moussaoui, président d'honneur du CFCM estime que le boycott du dîner s'imposait de lui-même suite à ces propos inacceptables de Roger Cukierman. Il affirme être d'accord avec cette décision. Il souligne aussi qu'il a fait de même en tant que président de l'Union des mosquées de France (UMF), au travers d'un communiqué de presse.

Boycotter le dîner annuel du Crif est une position de principe décidée par le CFCM. Après des propos offensants, on attend autre chose qu'une justification.

Mohammed Moussaoui, président d'honneur du CFCM et président de l'UMF
Partager la citation
RTL vous recommande
Lire la suite
Crif Roger Cukierman Antisémitisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants