1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Migrants : les Français contre un assouplissement de la politique d'accueil des réfugiés
2 min de lecture

Migrants : les Français contre un assouplissement de la politique d'accueil des réfugiés

Une majorité de Français (55%) estiment que la France ne doit pas imiter l'Allemagne en assouplissant les conditions d'octroi du statut de réfugié aux migrants, révèle "Le Parisien".

Un groupe de migrants syriens rejoignants la Hongrie par la Serbie
Un groupe de migrants syriens rejoignants la Hongrie par la Serbie
Crédit : Philippe Maillet
Julien Absalon
Julien Absalon

Une majorité de Français refuse un assouplissement de la politique migratoire. Selon un sondage Odoxa pour Le Parisien et Aujourd'hui en France, dévoilé dimanche 6 septembre, ils sont 55% à ne pas vouloir que la France octroie le statut de réfugiés aux migrants qui affluent actuellement à travers toute l'Europe. Ainsi, seuls 44% souhaitent que le pays imite l'Allemagne.

Cette division s'illustre encore plus en fonction des opinions politiques. Si les sympathisants de gauche sont pour un meilleur accueil des migrants (69%), les sympathisants de droite sont en revanche largement opposés, dans la même proportion (69%), à cela. D'ailleurs, Nicolas Sarkozy préconise de créer des centres de rétention aux portes de l'Europe.

Contre les quotas, pour une intervention militaire au sol en Syrie

Concernant la question spécifique des migrants syriens, qui fuient la guerre sévissant dans leur pays, les Français ne font pas de différenciation particulière. Ils sont 62% à estimer qu'il faut traiter ces personnes comme les autres alors que 36% pensent que ces migrants "méritent un meilleur accueil en tant que réfugiés de guerre".

La politique de l'Union européenne par rapport à cette crise humanitaire se trouve par ailleurs sous le feu des critiques. 78% désapprouvent l'action des dirigeants de l'UE et seulement 21% jugent qu'ils ont bien réagi. En outre, 69% des Français ne veulent pas entendre parler de quotas pour répartir les migrants et les demandeurs d'asile entre les pays de l'Europe. François Hollande s'est en tout cas récemment prononcé en faveur de l'instauration d'un "mécanisme permanent et obligatoire".

À écouter aussi

Enfin, alors que le chef de l'État songe à mener des frappes aériennes contre l'État islamique en Syrie, les Français voudraient que l'armée française s'engage encore plus. Comme certaines voix politiques, ils sont 61% à être favorables à l'envoi de troupes militaires au sol, selon ce sondage réalisé par Internet les 3 et 4 septembre auprès d'un échantillon de 1.003 personnes représentatifs de la population française selon la méthode des quotas.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/