1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Migrants : le ras-le-bol du directeur du port de Calais
1 min de lecture

Migrants : le ras-le-bol du directeur du port de Calais

REPLAY - Une cinquantaine de migrants ont forcé les barrages pour investir un ferry dans le port de Calais samedi 23 janvier.

Une manifestation en soutien aux migrants de Calais le 23 janvier
Une manifestation en soutien aux migrants de Calais le 23 janvier
Migrants : directeur Port de Calais
01:49
La rédaction de RTL & La rédaction numérique de RTL

Alors que 2.000 personnes manifestaient pour exprimer leur solidarité avec les migrants et exiger des conditions d’accueil dignes pour les réfugiés, plusieurs dizaines de migrants ont réussi pénétrer dans le port et à monter illégalement à bord du Spirit of Britain, un ferry de la P&0. La police a finalement réussi à rétablir l'ordre au bout de trois heures et a interpellé une trentaine de migrants et d'activistes anarchistes "No Border".
"Malgré toute la compréhension que nous avons eu chez M. Cazeneuve et toutes les aides et les crédits qui nous ont été accordés pour protéger le port et l'autoroute, aujourd'hui on se retrouve avec des centaines de migrants qui ont arrachés les grillages, certains ont investi un bateau en bloquant le port pendant 3 heures", se désole Jean-Marc Puissesseau, le directeur du port de Calais.

Le directeur du port fait aujourd'hui par de son "ras-le-bol complet" face aux tentatives d'intrusion des migrants. Il appelle les autorités à évacuer totalement "la jungle", le camp où vivent de 4.000 à 5.000 migrants près du port. Il appelle le gouvernement à tenir au plus ite une réunion d'urgence avec la maire de Calais, Nathalie Bouchard et le président de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Xavier Bertrand.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/