1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Mère du bébé rom de Champlan : "On veut seulement faire enterrer notre petite fille"
1 min de lecture

Mère du bébé rom de Champlan : "On veut seulement faire enterrer notre petite fille"

La mère du bébé rom dont le maire de Champlan a refusé l'inhumation explique ce dimanche dans Le Parisien "ne pas comprendre".

Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015 (Illustration).
Le cimetière de Champlan, dans l'Essonne, le 4 janvier 2015 (Illustration).
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

A la veille de l'enterrement de sa petite fille à Wissous, Iléana, 35 ans, s'est confiée ce dimanche 4 janvier au Parisien à propos du refus de la mairie de Champlan (Essonne) d'inhumer son bébé, mort dans la nuit du 25 au 26 décembre.

Entourée de sa famille dans leur campement, cette mère de deux autres enfants explique ne pas comprendre ce qu'il s'est passé. "On ne demande rien pour nous, on ne demande même pas à la mairie de nous accepter. On veut seulement faire enterrer notre petite fille qui va monter au ciel", raconte-t-elle très émue, traduite par une interprète.

Le maire de Champlan parle d'une mauvaise interprétation

Le refus du maire de Champlan d'inhumer ce bébé rom a bouleversé tout le campement de 80 personnes installées illégalement dans la commune. Même le premier ministre Manuel Valls y est allé de son commentaire sur Twitter, dénonçant "une injure faite à la France".

Pourtant, l'élu nie s'être opposé à l'enterrement de la fillette.Pour lui, il s'agit d'un malentendu, d'une réponse mal interprétée.

À lire aussi

Mais rien n'y fait. Pour Marin, le père du nourrisson, le maire Christian Leclerc "n'a pas de cœur", tandis que son épouse déplore : "Avec ce qu’il a fait, il met de la douleur en plus. La tristesse de perdre notre petite était déjà immense. Là, on rajoute de la douleur à notre deuil".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/