1 min de lecture Eau

Médicaments dans nos rivières : le CNRS invente un filtre pour dépolluer l'eau

CHRONIQUE - Samedi, c'est la journée mondiale de l'eau. De plus en plus, les rivières et les mers sont polluées par... nos médicaments. Des chercheurs du CNRS viennent de mettre au point un filtre spécial.

Une personne malvoyante
Une personne malvoyante Crédit : AFP
Virgine Garin
Virginie Garin Journaliste RTL

Un filtre pour récupérer dans l'eau les résidus d'antibiotiques ou d'antidépresseurs. C'est une innovation importante à laquelle viennent d'aboutir des chercheurs du CNRS, car cette pollution a des impacts sur la nature.

Impacts sur la nature

Un impact en tout cas sur les poissons. Le mérou, par exemple, est un poisson qui naturellement change de sexe en vieillissant ; il naît femelle et devient mâle quand il a une dizaine d'années ; en Méditerranée, les spécialistes du mérou ont constaté que certains ne changent plus de sexe, restent femelles et cela serait dû aux résidus de pilules contraceptives qui sont déversés via les toilettes dans les rivières puis dans la mer...

Une étude a montré aussi en Grande-Bretagne que des truites, au contraire, changent de sexe et pour la même raison. Tout cela perturbe évidemment leur reproduction et met les espèces en danger. Y a-t-il aussi des impacts sur nous les humains, quand on boit de l'eau du robinet qui vient des rivières et qui contient des antibiotiques ou des antidépresseurs ? Rien de prouvé pour l'instant, des études sont en cours.

À lire aussi
Des chevaux (photo d'illustration). faits divers
Ain : onze chevaux meurent mystérieusement en sept ans à Foissiat

Des chercheurs du CNRS ont donc mis au point un filtre. C'est une sorte de tissu en fibre de charbon qui capture les résidus de médicaments dans l'eau. Il fonctionne comme un aimant à pollution, qu'il faut changer régulièrement. On le nettoie et il est réutilisable.

Ce filtre pourrait être installé dans les stations d’épuration, ou a la sortie des systèmes d'eaux usées des hôpitaux, très polluées par les médicaments évidemment. Le brevet a été déposé ; l'innovation en est au développement industriel et c'est un espoir pour lutter contre la pollution de l'eau car ce filtre peut capturer les médicaments mais aussi les pesticides.

>
Médicaments dans nos rivières : le CNRS invente un filtre pour dépolluer l'eau Crédit Média : Virginie Garin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eau Environnement Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7770619606
Médicaments dans nos rivières : le CNRS invente un filtre pour dépolluer l'eau
Médicaments dans nos rivières : le CNRS invente un filtre pour dépolluer l'eau
CHRONIQUE - Samedi, c'est la journée mondiale de l'eau. De plus en plus, les rivières et les mers sont polluées par... nos médicaments. Des chercheurs du CNRS viennent de mettre au point un filtre spécial.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/medicaments-dans-nos-rivieres-le-cnrs-invente-un-filtre-pour-depolluer-l-eau-7770619606
2014-03-21 06:53:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/si8LxoGB6_31xYs9B23uDA/330v220-2/online/image/2014/0318/7770561354_une-personne-malvoyante.jpg