1 min de lecture Police

Marseille : un règlement de comptes certainement déjoué devant la prison des Baumettes

Des policiers sont intervenus après le signalement d'une voiture suspecte devant la prison.

L'intérieur de la prison des Baumettes à Marseille (illustration).
L'intérieur de la prison des Baumettes à Marseille (illustration). Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Les policiers ont probablement déjoué une tentative de règlement de compte devant la prison des Baumettes à Marseille samedi matin. Deux hommes postés dans une voiture ont été interpellés. Le père d'un détenu venu voir son fils au parloir a donné l'alerte après avoir vu une voiture garée devant l'établissement. 

Deux voitures banalisées de la BAC ont été appelées, et se sont garées, l'une devant, l'autre derrière la voiture suspecte, a relaté une source policière. Cette dernière a tenté de se dégager en partant en marche arrière, heurtant l'une des voitures de police. Un policier a alors braqué les suspects et a constaté que le passager tenait un fusil à pompe entre ses jambes. Le policier a tiré et "touché l'aile" de la voiture des suspects, qui se sont rendus.

Les deux suspects, connus des services de police pour divers délits, ont été placés en garde à vue et une enquête confiée à la police judiciaire marseillaise. "On peut présumer qu'ils voulaient s'en prendre à quelqu'un qui allait sortir" des Baumettes, a précisé la source judiciaire. Ces événements "sont une nouvelle preuve du climat d'insécurité que dénonce le personnel depuis des mois autour" de la prison, a déclaré de son côté un responsable local du syndicat pénitentiaire SPS, selon lequel les règlements de compte se multiplient aussi à l'intérieur des murs, au moyen notamment de couteaux introduits frauduleusement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Police Prisons Marseille
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants