1 min de lecture Marseille

Marseille : "Je me voyais vraiment partir", raconte le professeur juif agressé

REPLAY / TÉMOIGNAGE - Tsion, blessé à coups de couteau par trois hommes qui ont proféré des menaces et insultes antisémites et ont exhibé un tee-shirt estampillé Daesh, est sorti de l'hôpital jeudi 19 novembre.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Marseille : le récit du professeur juif agressé mercredi 18 novembre Crédit Image : AFP/B.Horvat | Crédit Média : Étienne Baudu | Durée : | Date : La page de l'émission
Gregory Fortune
Gregory Fortune
et Etienne Baudu

François Hollande a condamné jeudi 19 novembre les agressions commises la veille contre un enseignant juif et une femme musulmane à Marseille, appelant à "une terrible, impitoyable même, réaction". Le professeur d'histoire était sorti du centre Yavné, qui comprend à la fois une école et une synagogue dans le 13e arrondissement, quand il a reçu plusieurs coups de couteaux après des menaces antisémites. Tsion, c'est son prénom, est sorti de l'hôpital à la mi-journée.

"Ils me posent la question si je suis juif ou musulman. Je leur dis 'je suis juif'. Juste après, ils se ruent sur moi, ils me mettent par terre et ils me disent : 'On va te charcuter avant de t'achever'". L'un des agresseurs lui montre alors sur son téléphone la photo de Mohamed Merah et exhibe un tee-shirt à l’effigie de Daesh. "Et ils commencent donc à me charcuter en haut en bas. Il y avait la chemise qui faisait un petit peu écran, ça a pu permettre que les blessures soient moins profondes". Pendant ce temps, un autre agresseur filmait la scène. "Et là, je me voyais vraiment partir. Juste après une voiture est arrivée. Ils ont certainement pris peur et ils sont repartis".

Jeudi midi, les enquêteurs de la brigade criminelle de la sûreté départementale tentaient toujours d'identifier et d'interpeller les auteurs de cette agression. Un peu plus tôt mercredi, une jeune musulmane voilée a été agressée à la sortie d'une station de métro dans le centre de Marseille par un homme lui reprochant, selon les déclarations de la victime, d'être une terroriste. L'agresseur, âgé d'une vingtaine années, aurait fait référence aux signes religieux de la jeune femme, qui portait un hijab (voile laissant le visage apparent), avant de lui asséner un coup de poing et de la blesser légèrement au thorax avec un objet pouvant être un cutter. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Marseille Antisémitisme Agression antisémite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants