1 min de lecture Manifestations

Manifestation : la réaction de Thierry Keup, l'enseignant qui avait pris dans ses bras un CRS pendant la marche du 11-Janvier

DOCUMENT RTL - Pour cet enseignant, "ces gens qui veulent en venir aux mains avec la police", ce n'est "pas le sentiment des Français".

Marc-Olivier Fogiel RTL Soir Marc-Olivier Fogiel iTunes RSS
>
Manifestation : la réaction de Thierry Keup, l'enseignant qui avait pris dans ses bras un CRS pendant la marche du 11-Janvier Crédit Image : Guillaume Chieze / RTL | Crédit Média : Franck Antson | Durée : | Date : La page de l'émission
Franck Antson - correspondant RTL dans le Nord
Franck Antson et Ludovic Galtier

Une voiture de police en flammes à Paris est l'image choc de ce 18 mai. Une image très éloignée de l'esprit du 11-Janvier, lorsqu'un enseignant prenait dans ses bras un CRS. C'était quelques jours après les attentats du 7 janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo et l'Hyper Casher de la porte de Vincennes à Paris. La classe politique répétait à l'époque que cet esprit devait perdurer. L'enseignant qui s'était fait connaître à ce moment-là habite à Cambrai. Il serait prêt à réitérer son geste dans le contexte actuel.

"Je ne sais pas si je le refais avec la même spontanéité mais je garde quand même toute ma sympathie envers la police parce qu'elle est là pour nous protéger. Il ne faut pas l'oublier je pense. Ce qui se passe aujourd'hui, il y a des événements avec des manifestations. La police répond surtout à des gens qui sont là pour en découdre. Ils viennent pour ça, ils ne viennent pas pour autre chose."

Je ne suis pas un fervent défenseur de la police. Je comprends sa mission.

Thierry Keup
Partager la citation

L'enseignant est "triste" de ce climat anti-flic. "Je reste attaché à leur fonction, ils méritent le respect. Quand un flic reçoit des pavés pendant deux heures sur la figure, peut-être qu'à un moment ou un autre, il va avoir tendance à répondre. Ces gens qui veulent en venir aux mains avec la police poussent les gens à bout mais cela n'exprime pas le sentiment général des Français. Je ne suis pas un fervent défenseur de la police. Je comprends sa mission. C'est de faire respecter l'ordre, c'est parfois aussi d'aller se faire tuer. Dans le cas de Charlie Hebdo, je me souviendrais toujours de ces flics qui sont morts. Il ne faut pas les oublier ces gens-là, ils ont donné de leur vie par rapport à ça."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Manifestations Police Gendarmerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783287436
Manifestation : la réaction de Thierry Keup, l'enseignant qui avait pris dans ses bras un CRS pendant la marche du 11-Janvier
Manifestation : la réaction de Thierry Keup, l'enseignant qui avait pris dans ses bras un CRS pendant la marche du 11-Janvier
DOCUMENT RTL - Pour cet enseignant, "ces gens qui veulent en venir aux mains avec la police", ce n'est "pas le sentiment des Français".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/manifestation-la-reaction-de-thierry-keup-l-enseignant-qui-avait-pris-dans-ses-bras-un-crs-pendant-la-marche-du-11-janvier-7783287436
2016-05-18 20:31:36
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vaqyl56SrLPULd3sMYlVMQ/330v220-2/online/image/2016/0518/7783281710_video-manifestation-une-voiture-de-police-avec-deux-policiers-a-bord-incendiee-a-paris.JPG