2 min de lecture L'heure du crime

Maître Hubert Delarue : 40 ans de barreau

REPLAY - Maître Hubert Delarue, raccroche sa robe après 40 ans de barreau. Nous évoquons avec lui les affaires qui l’ont marqué...

L'Heure du Crime - Pradel L'heure du crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Maître Hubert Delarue : 40 ans de barreau Crédit Image : AFP / JEFF PACHOUD | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Emilien Vinee

Ce soir, nous consacrons toute notre émission à un grand avocat pénaliste, Hubert Delarue du barreau d’Amiens qui, pendant près de 40 ans a été au cœur de toutes les grandes affaires judiciaires françaises, dont la plus célèbre demeure certainement le naufrage judiciaire d’Outreau. Avec lui nous reviendrons aussi sur deux dossiers qui l’ont particulièrement marqué : Et d’abord l’affaire Jacqueline Ponthieu. 


Cette femme qui tenait avec son mari Gérard, un bar PMU de Nogent-sur-Oise, le Sulky Bar, sera plongée dans un cauchemar judiciaire qui a duré 13 longues années avant que la justice ne finisse par reconnaître son innocence. Elle était accusée d’avoir commandité le meurtre de son mari.


Dans la nuit du 21 au 22 septembre 1997, Gérard Ponthieu avait été tué dans sa chambre à coucher par un cambrioleur qui voulait s’emparer de la recette du PMU. Sa femme Jacqueline seule témoin de l’agression est très vite soupçonnée d’avoir fait maquiller un meurtre en cambriolage raté.


Malgré l’absence totale de preuves matérielles, une arme du crime jamais retrouvée, une absence de mobile, elle sera mise en détention provisoire, et passera 805 jour en prison. Son acquittement définitif sera prononcé en 2010 par la cour d’Assises de la Somme à Amiens…

À lire aussi
Interview de Danielle et Pierre Le Guennec par Nicolas Jacquart pour Le Parisien l'heure du crime
Le dernier trésor de Pablo Picasso...dans un garage !


L’autre procès qui a profondément marqué M° Hubert Delarue, c’est en quelque sorte, le procès de la folie ! Celui de l’assassin d’un petit garçon de 11 ans dans la nuit du 28 juillet 2008, à Lagneu dans l’Ain. 7 jours plus tard, les gendarmes arrêtaient en Ardèche un couple de marginaux illuminés, Noella Hégo et Stéphane Moitoiret qu’Hubert Delarue a défendu.

Nos invités

Maître Hubert Delarue, du barreau d’Amiens





Lire la suite
L'heure du crime Crime Procès
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants