2 min de lecture Loi Travail

Loi Travail : "Des individus déterminés sont venus casser du policier, du gendarme", regrette Pierre-Henry Brandet

REPLAY / INVITÉ RTL - La police et la gendarmerie ont réagi avec "force maîtrisée", a expliqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur.

Marc-Olivier Fogiel L'Invité de RTL Soir Marc-Olivier Fogiel
>
Loi Travail : "Des individus déterminés sont venus casser du policier, du gendarme", regrette Pierre-Henry Brandet Crédit Image : Brice Dugénie / RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Philippe Robuchon
Philippe Robuchon et Ludovic Galtier

De nouvelles manifestations contre la loi de Myriam El Khomri ont dégénéré dans plusieurs villes de France jeudi 28 avril. 78 policiers et gendarmes ont été blessées, 214 manifestants ont été interpellé, "près de 1.000 depuis le début de ces manifestations contre la loi Travail". A-t-on atteint un nouveau degré de violence ? Pour le porte-parole du gouvernement, Pierre-Henry Brandet, "ce qui est sûr, c'est qu'hier, que ce soit à Paris ou en province, nous avons eu face à nous des individus particulièrement déterminés, qui étaient venus là pour casser du policier, casser du gendarme, détruire du mobilier urbain, s'en prendre au bien public."

Après avoir condamné les violences, l'Union nationale des étudiants de France (Unef) a dénoncé un "usage disproportionné de la force par la police" et "exigé" l’arrêt de l’utilisation des Flash-Ball. Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, a qualifié ces propos "d'irresponsables". "Quand on voit les vidéos, quand on voit les photos, on voit bien que face à ces individus particulièrement violents, il a fallu réagir avec force proportionnée et maîtrisée", a confirmé Pierre-Henry Brandet. "Ces consignes de force maîtrisée, elles sont rappelées à chaque veille de manifestation importante par le ministre de l'Intérieur. Évidemment que la police et la gendarmerie ne se permettent pas tout, bien au contraire."

L'état d'urgence n'est pas la négation de l'état de droit

Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur
Partager la citation

Deux manifestations sont prévues les 1er et 3 mai. Pierre-Henry Brandet assure que "les mêmes consignes de fermeté ont été données aux forces de l'ordre. Les organisateurs ont une véritable responsabilité, il ne faut pas qu'ils s'en exonèrent. Il y a des services d'ordre qui sont quelquefois très adaptés aux manifestations et il y a des manifestations qui dans certains cas dégénèrent." 

À lire aussi
Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, à Montreuil le 25 mai 2018. Chômage
Pourquoi les permittents sont menacés par la loi "Avenir professionnel" ?

"Nuit Debout" a été créée le 31 mars, dans la foulée de la manifestation contre la loi Travail. La question de l'interdiction des rassemblements place de la République sera-t-elle donnée ? "C'est une décision qui ne m'appartient pas", explique le porte-parole du ministère. "Ce qui est clair, c'est que les rassemblements sont autorisés jusqu'à une certaine heure pour qu'il n'y ait pas de troubles et pas de nuisances. Il y a un certain nombre de personnes qui viennent perturber les dispersions. On ne peut pas interdire ces rassemblements même pendant un état d'urgence. L'état d'urgence n'est pas la négation de l'état de droit."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Loi Travail Nuit Debout Police
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783047398
Loi Travail : "Des individus déterminés sont venus casser du policier, du gendarme", regrette Pierre-Henry Brandet
Loi Travail : "Des individus déterminés sont venus casser du policier, du gendarme", regrette Pierre-Henry Brandet
REPLAY / INVITÉ RTL - La police et la gendarmerie ont réagi avec "force maîtrisée", a expliqué le porte-parole du ministère de l'Intérieur.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/loi-travail-des-individus-determines-sont-venus-casser-du-policier-du-gendarme-regrette-pierre-henry-brandet-7783047398
2016-04-29 20:12:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/vqZ_bH07bVvmHJrM2nieeg/330v220-2/online/image/2016/0428/7783034281_les-forces-de-l-ordre-place-de-la-nation-lors-des-manifestations-le-28-avril-2016.JPG