1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Logements sociaux : les maires veulent lutter contre la "ghettoïsation"
1 min de lecture

Logements sociaux : les maires veulent lutter contre la "ghettoïsation"

ÉCLAIRAGE / REPLAY - Les villes qui accueillent le plus de logements sociaux craignent d'ajouter de la pauvreté à des quartiers déjà en difficulté.

Des logements sociaux (illustration)
Des logements sociaux (illustration)
Crédit : AFP / Archives
Logements sociaux : les maires veulent lutter contre la "ghettoïsation"
00:57
Raphaël Vantard & La rédaction numérique de RTL

La ministre du Logement, Sylvia Pinel souhaite revoir le système d'attribution des logements sociaux pour plus de diversité. Les maires de certaines communes s'inquiètent de voir des immeubles se transformer en ghettos, notamment depuis la loi du droit au logement opposable (Dalo).

À l'heure actuelle, une commission se réunit avec des représentants de l'organisme HLM, le maire de la ville et un membre de la préfecture afin d'attribuer les logements sociaux en fonction des revenus, du logement actuel et l'urgence de la demande du requérant. Trois dossiers sont examinés pour chaque logement sauf lorsqu'il s'agit de candidatures de personnes en application du droit au logement opposable.

Ces familles sont reconnues comme prioritaires. L'État a l'obligation, sous peine d'amende, de les loger dans un délai de trois mois. Ces demandes prennent donc souvent le dessus sur toutes les autres. Certaines communes ne respectant pas leur quota de logements sociaux, les places se libèrent dans les villes qui en disposent, c'est-à-dire, les plus pauvres. C'est ce qui fait dire aux maires que l'on rajoute de la pauvreté dans des quartiers déjà en difficulté.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/