2 min de lecture Société

Lille : la "Zombie walk" interdite, sans lien avec les faux clowns

La mairie de Lille a décidé d'interdire la "Zombie walk" organisée samedi, le jour de la Toussaint. Elle dément tout lien entre l'interdiction et la vague des faux clowns agressifs.

La "Zombie walk" a été interdite à Lille. (illustration)
La "Zombie walk" a été interdite à Lille. (illustration) Crédit : AFP / FREDERICK FLORIN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La mairie de Lille a interdit une marche dite "des zombies" organisée samedi 1er novembre, jour de la Toussaint. Mais l'interdiction n'a aucun lien avec la vague de faux clowns. "L'histoire des clowns méchants n'a pas été l'élément déterminant", a affirmé Jacques Richir, adjoint au maire en charge des espaces publics. 

Il a évoqué d'autres motifs d'ordre public pour justifier l'interdiction. "Cette déambulation bloque une partie de la ville un jour férié où l'on attend beaucoup de touristes à Lille et il s'agit d'un spectacle qui peut poser problème pour les plus jeunes", a-t-il ajouté. Jacques Richir a souligné que "les rues de la ville sont un espace public, qui ne peuvent pas être tout le temps un lieu de représentation d'activités à caractère privée".

Déception des organisateurs

Un village zombie sera bien implanté toute la journée du samedi à l'ancienne gare Saint-Sauveur, a-t-on appris de même source. La marche des Zombies a connu ces dernières années un succès grandissant à Lille, passant de 300 personnes pour sa première édition en 2010 à 5.000 en 2013. A Bordeaux, environ 3.000 personnes, le visage souvent couvert de faux sang, ont participé samedi à une "Zombie walk".

Sur Facebook, les organisateurs de la manifestation de Lille ont fait part de leur déception. "Les prétextes à ce refus sont nombreux, et le contexte international récent (...), ou national (l'apparition de clowns dans le nord de la France) ne fait qu'empirer la situation", peut-on lire sur le site.

À lire aussi
Des croyants juifs célèbrent la fête de Roch Hachana réunis à la synagogue de Bordeaux (illustration) société
Antisémitisme en France : "On n'a pas la même vie" si on est juif, alerte un spécialiste

Le 20 octobre, un homme déguisé en clown qui terrorisait des passants en brandissant une arme factice à Douvrin (Pas-de-Calais) a été condamné à six mois de prison avec sursis. Une série d'incidents de ce genre avaient été signalés les jours précédents dans diverses localités du Nord-Pas-de-Calais. Le sud de la France a également vu se produire ce genre d'excentricité, souvent lié à des paris sur les réseaux sociaux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Zombies Lille
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants