2 min de lecture Levallois

Levallois : Henri Leconte et d'autres sportifs seraient hébergés à des loyers avantageux

"Marianne" révèle que plusieurs sportifs bénéficieraient de loyers avantageux au sein d'habitations appartenant à la ville de Levallois-Perret.

Henri Leconte en avril 2013 à Cannes
Henri Leconte en avril 2013 à Cannes Crédit : AFP/V.Hache
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Après Teddy Riner, d'autres sportifs de Levallois-Perret seraient en passe d'être rattrapés par la polémique qui a conduit Patrick Balkany a écourter son dernier conseil municipal. Le magazine Marianne révèle dans son édition parue vendredi 26 juin que l'ancien joueur de tennis Henri Leconte, la nageuse Muriel Hermine et le boxeur professionnel Souleymane M'Baye sont hébergés dans des habitations aux loyers de logements sociaux. Ces habitats appartiennent à la municipalité et sont appelés "patrimoine de la ville".

Président de la section tennis du Levallois Sporting Club (LSC), club omnisports dont les subventions versés par Levallois ont atteint 6,1 millions d'euros en 2014, Henri Leconte bénéficierait donc avec son épouse d'une des neuf maisons faisant partie du catalogue de la ville. Licenciée de ce même club, Muriel Hermine, quadruple championne d'Europe et médaillée de bronze olympique en natation synchronisée, serait dans le même cas.

C'est un logement de la ville de Levallois, mais pas un logement social

Muriel Hermine
Partager la citation

La nageuse de 51 ans, récemment sortie de sa retraite sportive, a confirmé au Huffington Post occuper un de ces logements mais dément les faveurs accordées pour le loyer. "Je dispose d'un appartement sur Levallois de 70 m² que j’occupe avec mes deux enfants et je règle la somme de 1.500 euros de loyer par mois. C'est un logement de la ville de Levallois, mais pas un logement social. À ce prix là ce ne serait pas possible!", a fait savoir Muriel Hermine.

À lire aussi
Hauts-de-Seine : le marché de Levallois-Perret entièrement détruit par un incendie faits divers
Les infos de 12h30 - Le marché couvert de Levallois-Perret détruit par un incendie

Également agent sportif, Souleymane M'Baye dispose lui aussi d'un de ces appartements. Marianne assure cependant que le rapport de la chambre régionale des comptes, qui s'est aussi intéressée aux rémunérations de Teddy Riner au sein du LSC, met en évidence la "situation particulière" du boxeur. Celui-ci aurait ainsi perçu des sommes "importantes" entre 2009 et 2013 : 235.000€ de primes, un salaire mensuel de 3.125€ et des frais mensuels de 1.000€. 

Jean-Pierre Aubry, proche du maire Patrick Balkany et président du Levallois Sporting Club entre 2008 et 2012, ainsi que Nicolas Gigon, auparavant directeur du cabinet du maire, bénéficieraient eux aussi de ces résidences.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Levallois Polémique Patrick Balkany
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7778899672
Levallois : Henri Leconte et d'autres sportifs seraient hébergés à des loyers avantageux
Levallois : Henri Leconte et d'autres sportifs seraient hébergés à des loyers avantageux
"Marianne" révèle que plusieurs sportifs bénéficieraient de loyers avantageux au sein d'habitations appartenant à la ville de Levallois-Perret.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/levallois-henri-leconte-et-d-autres-sportifs-seraient-heberges-a-des-loyers-avantageux-7778899672
2015-06-26 20:49:35
https://cdn-media.rtl.fr/cache/U2UQET6U3HrzOkwsZEi17w/330v220-2/online/image/2015/0626/7778899843_henri-leconte-en-avril-2013-a-cannes.jpg