1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les véhicules les plus polluants interdits à Paris au 1er juillet
2 min de lecture

Les véhicules les plus polluants interdits à Paris au 1er juillet

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Des voitures et des deux-roues sur les voies sur berge à Paris
Des voitures et des deux-roues sur les voies sur berge à Paris
Crédit : SIPA
Les auditeurs ont la parole du 01 juillet 2016
00:36:18
micros
La rédaction numérique de RTL

Les véhicules les plus polluants interdits à Paris au 1er juillet

Les véhicules les plus polluants, dont les voitures, essence ou diesel, immatriculées avant le 1er janvier 1997, seront interdits de circulation en semaine à Paris à partir du 1er juillet, dans le cadre d'un plan de lutte contre la pollution détaillé vendredi par la Ville. 
                   
Les véhicules concernés sont les suivants: les véhicules particuliers immatriculés avant le 1er janvier 1997, les véhicules utilitaires légers d'avant le 1er octobre 1997, les deux-roues d'avant le 1er juin 1999, quel que soit le lieu de leur immatriculation.   

La règle est valable en semaine, de 8H00 à 20H00, dans Paris intramuros (hors bois et périphérique). Les véhicules de collection bénéficient d'une dérogation dès lors qu'ils détiennent une carte grise de collection. 

Selon la Ville, la mesure touchera quelque 10.000 véhicules, toutes catégories confondues, sur les quelque 600.000 qui circulent chaque jour dans Paris. 

En cas de non-respect, la contravention se montera à 35 euros en 2016, à 68 euros pour les véhicules particuliers et 135 euros pour les poids lourds à partir de 2017. 

La clémence sera de mise pendant une période "pédagogique" avec contrôles, mais sans sanctions, jusqu'au 1er octobre. 

Le plan de lutte a démarré en juillet 2015 avec l'interdiction des poids lourds et autocars d'avant le 1er octobre 2001. Il sera ensuite décliné année par année, avec l'interdiction des véhicules diesel d'avant janvier 2001 en 2017. 
                   

Invité des Auditeurs ont la parole à 13h05 : Christophe Najdovski, adjoint à la mairie de Paris en charge des transports.

La rédaction vous recommande

Un français peut-il gagner cette année le Tour de France ?

Le Tour 2016 se présente bien pour le cyclisme français qui déplore le forfait de Nacer Bouhanni mais se félicite de compter plusieurs coureurs en lice pour le classement général, avec en premier lieu Thibaut Pinot, candidat naturel au podium. 

"C'est le Tour (de l'époque récente) où il y a le plus de favoris ou au moins d'outsiders français. On peut retrouver trois ou quatre coureurs français dans le top 10", reconnaît Pinot, qui sait faire face à une énorme attente. 

Le dernier vainqueur français, Bernard Hinault, a annoncé prendre sa retraite... d'ambassadeur du Tour. Trente-et-un ans après son cinquième et dernier succès dans la Grande Boucle. 

En 1985, Pinot (26 ans) n'était pas né, pas plus que les trois autres coureurs susceptibles de prendre place dans le haut du classement, Romain Bardet (25 ans), Warren Barguil (24 ans) et Pierre Rolland (29 ans). 

La présence de deux Français sur le podium 2014 (Péraud 2e, Pinot 3e) a servi de mise en bouche. Le plat de résistance reste à venir. 


Un français peut-il gagner cette année le Tour de France RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Un Français peut-il gagner cette année le Tour de France ?*
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/