1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les règles du don d'organes clarifiées depuis le 1er janvier
1 min de lecture

Les règles du don d'organes clarifiées depuis le 1er janvier

REPLAY - RTL MIDI

Don d'organes : comment fonctionne cette démarche ?
Don d'organes : comment fonctionne cette démarche ?
Crédit : Brendan Smialowski - AFP
Les auditeurs ont la parole du 02 janvier 2017
39:52
Vincent Parizot & Christelle Rebière

Les règles du don d'organes clarifiées depuis le 1er janvier

Depuis le 1er janvier, les règles ont changé pour le don d'organes: d'un côté, le principe du "consentement présumé" est renforcé, de l'autre, il est plus facile pour les personnes qui y sont opposées de faire connaître leur volonté. 
                                 
En France, la loi stipule que nous sommes tous donneurs d'organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d'être prélevé: c'est le principe du consentement présumé. 

Pour exprimer ce refus, il fallait jusqu'à présent s'inscrire sur le registre national des refus, en renvoyant un formulaire et la copie d'une pièce d'identité par voie postale. 

Seulement 150.000 personnes ont fait la démarche à ce jour. Le chiffre a tout de même doublé en un an, depuis que l'Agence de la biomédecine, établissement public qui gère les prélèvements et les greffes d'organes en France, communique davantage sur le sujet. 

Depuis le 1er janvier, cette démarche est facilitée : on peut s'inscrire en ligne sur le registre des refus, mais aussi exprimer sa volonté par un écrit confié à ses proches, ou même de vive-voix.  

Dans ce dernier cas, la famille devra retranscrire par écrit la conversation. "Cela introduit quelque chose de très administratif alors que jusque-là, l'entretien avec les familles tenait lieu de témoignage. C'est nouveau pour nous, il va falloir s'adapter", disait récemment Régis Queré, coordinateur de prélèvements d'organes à l'hôpital Necker à Paris. 

Autre nouveauté, on peut désormais exprimer un refus partiel, pour certains organes ou certains tissus. 
Dans les faits, l'acceptation est parfois plus difficile pour des organes symboliques, comme le coeur ou les yeux (les cornées). 

La rédaction vous recommande

Observez-vous une petite diète après les fêtes ?

Observez-vous une petite diète après les fêtes ? RTL vous invite à répondre à la question du jour.

Sondage
Observez-vous une petite diète après les fêtes ?*
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/