1 min de lecture Agriculture

Les producteurs de fruits et légumes bio doivent-ils pouvoir chauffer leurs serres ?

Pour avoir droit au label bio, les agriculteurs peuvent produire sous serre, mais sans les chauffer. En juillet prochain, les règles de la production biologique vont être révisées et certains producteurs de aimeraient pouvoir chauffer leurs serres.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Les producteurs de fruits et légumes bio doivent-ils pouvoir chauffer leurs serres ? Crédit Image : RAYMOND ROIG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin édité par Sarah Ugolini

Une fraise qui pousse dans une serre chauffée au fioul peut-elle être biologique ? Le débat déchire la profession. Certains producteurs bio de fruits et légumes voudraient pouvoir chauffer leurs serres alors que pour d'autres, c'est une aberration écologique. 

Pour l'instant c'est interdit, pour avoir droit au label bio, vous pouvez produire sous serre, mais sans les chauffer. En juillet prochain en revanche, les règles de la production biologique vont être révisées par le ministère de l'Agriculture, et certains producteurs de tomates de fraises et  de concombres aimeraient pouvoir chauffer leurs serres. Objectif : pouvoir fournir aux consommateurs du bio sur une plus longue période. Une volonté  qui met en colère les puristes car pour chauffer une serre, il faut du gaz ou du fioul. Donc ça réchaufferait aussi le climat disent les producteurs de la Fédération d'agriculture biologique. 

Chauffer les serres avec des énergies fossiles pose problème

C'est vrai que le bio parfois ne veut plus dire grand chose.  En effet, quand un produit fait 11.000 kilomètres en avion depuis l'argentine ou 1.000 kilomètres en camion depuis l'Espagne, ce n'est pas forcément très respectueux de l'environnement. Ainsi, chauffer les serres avec des énergies fossiles pose problème. Les partisans du chauffage se défendent d'abord en assurant qu'ils ne le feraient pas toute l'année, et respecteraient les saisons. Ils assurent que ça leur permettrait surtout de rester compétitifs face à leurs concurrents, surtout européens, qui eux ont droit de chauffer pour faire du bio. 

Mais alors qu'est ce qui est le plus bio ? Une tomate transportée en camion depuis la Hollande et produite de toutes façons dans une serre chauffée ou une tomate produite dans les mêmes conditions mais en France, plus près des consommateurs. C'est parfois compliqué l'écologie. Le comité qui fixe les règles du bio devra se prononcer au mois de juillet.  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Agriculture Glyphosate Pesticides
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants