1 min de lecture Info

Les collégiens passent le brevet

Environ 816.000 collégiens passent leur brevet ce jeudi et ce vendredi. Le premier examen du système scolaire est actuellement remis en cause.

Des élèves dans une salle d'examen en juin 2014 (illustration).
Des élèves dans une salle d'examen en juin 2014 (illustration). Crédit : FREDERICK FLORIN / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le brevet, premier examen de la scolarité française, a débuté ce jeudi 26 juin pour près de 816.000 collégiens. Il se tient sur deux jours. Les collégiens de métropole, La Réunion et Mayotte doivent commencer par l'épreuve de français avant les mathématiques puis l'histoire-géographie-éducation civique le lendemain, à l'écrit. Les élèves passent aussi dans leur établissement une épreuve orale d'histoire des arts. 

Le Diplôme national du brevet (DNB) tient compte aussi des notes obtenues en contrôle continu tout au long de l'année dans l'ensemble des disciplines, sauf en histoire-géographie-éducation civique, et de la validation de la maîtrise des sept compétences de l'actuel socle commun qui date de 2005 (langue française, culture humaniste, autonomie et initiative...).

La note de vie scolaire supprimée

Seule modification pour la session 2014, la suppression de la note de vie scolaire, réclamée par la communauté éducative. Cette note sur un "savoir-être" dans l'établissement (assiduité, respect du règlement... ) ne permettait pas "d'établir une évaluation reconnue par tous comme claire et équitable" ni d'améliorer la "vie scolaire, notamment dans les établissements les plus difficiles", selon le Conseil supérieur des programmes.

Conséquence, les points obtenus seront calculés sur 360 au lieu de 380.

À lire aussi
école
Coronavirus : les écoles ouvertes, "une exception française" ?

L'examen suit la même conception que l'édition 2013, avec notamment l'introduction de davantage de mathématiques et une dictée plus longue.

Résultats d'ici le 9 juillet

Les candidats recevront leur relevé de notes chez eux, au plus tard le 9 juillet. En cas d'empêchement, une session de remplacement est prévue les 16 et 17 septembre.

Des déclarations d'un membre du Conseil supérieur des programmes ont récemment relancé le débat sur une éventuelle suppression du brevet. "Ce n'est pas notre intention de supprimer le brevet. De le faire évoluer, certainement", a toutefois indiqué la directrice générale de l'Enseignement scolaire, Florence Robine, sur RTL. "Nous y sommes, et je crois que les familles également, assez attachés. Il fait partie du paysage des examens français".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Info Société Collège
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants