1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Les attentats de Paris auraient pu être ceux de l'Europe, selon CNN
1 min de lecture

Les attentats de Paris auraient pu être ceux de l'Europe, selon CNN

Selon des documents issus de l'enquête, Paris et Saint-Denis n'auraient été qu'une "partie" des attentats de novembre 2015. Daesh aurait projeté d'autres attaques simultanées en Europe et en France.

La chaîne américaine CNN a consulté des documents sur les attentats de Paris
La chaîne américaine CNN a consulté des documents sur les attentats de Paris
Crédit : Pierre Charlier / Panoramic
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Ce sont des révélations qui font froid dans le dos. Selon la chaîne américaine d'information CNN, l'État islamique aurait eu d'autres projets le 13 novembre, et aurait voulu perpétrer d'autres attaques meurtrières en France et en Europe. CNN a a consulté près de 90.000 pages de documents.

La chaîne y a découvert l'identité d'un troisième homme du "4ème commando", Abid Tabaouni, qui a été arrêté au mois de juillet à Bruxelles. Deux hommes avaient été arrêtés le 10 décembre 2015 à Salzbourg, en Autriche. Ils avaient révélé en février dernier comment ils avaient rejoint l'Europe par le biais de la route des réfugiés, pour attaquer la France. Un itinéraire qu'aurait aussi emprunté Abid Tabaouni. Les consignes données à ces hommes, selon Adel Haddadi, un des terroristes arrêté en Autriche, étaient assez floues. Ils devaient se rendre en Europe, pour "faire quelque chose de bien pour Dieu". Arrivés en Autriche le 14 novembre, les deux hommes, Adel Haddadi et le Pakistanais Muhammad Usman, attendaient l'arrivée d'un troisième homme, qui n'était autre qu'Abid Tabaouni, arrêté en juillet.

D'autres cibles que Paris et Saint-Denis

Ces documents laissent également entendre que la France aurait pu être touchée à d'autres endroits qu'en région parisienne, notamment dans un centre commercial, et que les Pays-Bas et la Grande-Bretagne étaient aussi des cibles potentielles. 

Les attentats du 13 novembre avaient fait 130 victimes et près de 400 blessés. Un bilan qui aurait pu être encore plus lourd, si l'entreprise des trois hommes du "4ème commando" avait pu être menée jusqu'à son terme.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/