1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le retour de Guillaume Atlan, roi du disco-funk
1 min de lecture

Le retour de Guillaume Atlan, roi du disco-funk

INVITÉ RTL - Guillaume Atlan, aka The Supermen Lovers, présente son nouvel EP, "Walking on the moon".

Guillaume Atlan, alias The Supermen Lovers, à Paris en 2012
Guillaume Atlan, alias The Supermen Lovers, à Paris en 2012
Crédit : Facebook/The Supermen Lovers
Signé Agnès du 23 janvier 2017
09:21
Agnès Bonfillon & La rédaction numérique de RTL

Guillaume Atlan... Le nom du compositeur a tendance à s'effacer derrière les notes de son titre phare, "Starlight", réalisé sous le nom de scène The Supermen Lovers. C'était en 2001. Quelque seize ans plus tard, le musicien, toujours très actif, a sorti un nouvel EP, à la mi-janvier, intitulé "Walking on the Moon". Le son y est toujours aussi électro, mais plus moderne, un poil plus disco, toujours aussi funky. "C'est du disco funk produit avec les moyens d'aujourd'hui", résume le Français. "Il y a eu une évolution, c'est vrai, qui est beaucoup due au matériel de production. J'ai changé de méthode de travail il y a maintenant un an, j'était un vrai fan de l'analogie, des machines, tout cela", explique le musicien. "Et il y a un an et demi, j'ai pris la décision de balancer mon studio analogique pour du numérique, et bizarrement, alors que je pensais que cela allait m'emmener sur des choses beaucoup plus froides et modernes, cela m'a emmené sur des choses encore plus disco qu'avant".

Avec les nouvelles technologies de production, le musicien confie qu'il est plus facile de pousser encore plus loin ce son "oldies" de la musique. Comprendre, à l'ancienne. Guillaume Atlan est passé par le piano-bar d'Eurodisney,  et le piano classique du conservatoire avant d'arriver dans le disco-funk. Après le conservatoire, celui qui se décrit comme un compositeur-producteur a intégré plusieurs groupes de jazz et funk, des structures toujours un peu plus lourdes selon lui. "Et en cherchant une solution pour aller plus vite, on découvre les samplers et autres machines. Et au final c'est très facile de devenir accro car on peut faire plein de choses très vite"... D'où la direction prise vers la musique électronique.

The Supermen Lovers se produiront prochainement en Géorgie et au Kazakhstan. "Le froid, cela fait partir les gens au quart de tour", ironise Guillaume Atlan. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/