1 min de lecture Jérôme Cahuzac

"Le problème, ce n'est pas Jérôme Cahuzac, mais la Suisse et son secret bancaire"

INVITÉ RTL - Le journaliste Xavier Harel met en cause les pays qui adoptent des législations permettant des évasions fiscales comme celle de Jérôme Cahuzac.

Christophe Pacaud L'invité du Grand Soir Christophe Pacaud
>
"Le problème, ce n'est pas Jérôme Cahuzac, c'est la Suisse et son secret bancaire" Crédit Image : CHAMUSSY/SIPA | Crédit Média : Christophe Pacaud,Agnès Bonfillon | Durée : | Date : La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

"Le juste prix de la trahison pour avoir sacrifié tous les principes pour l'appât du gain". C'est une partie de l'argumentaire du Parquet qui a requis, mercredi 14 septembre, trois ans de prison ferme à l'encontre de Jérôme Cahuzac, ancien ministre du Budget, jugé pour fraude fiscale et blanchiment. Une sévérité jamais vue dans ce type d'affaire. "Ce qui est nouveau, c'est que des personnes soient poursuivies pour fraude fiscale", explique Xavier Harel, auteur du livre La grande évasion : Le vrai scandale des paradis fiscaux. Le journaliste explique qu'une "forte tolérance" existe dans ce genre de dossier en France. "Il est très rare que des gens soient poursuivis et se retrouvent devant un tribunal pour des faits de fraude fiscale", rappelle-t-il.

L'affaire Cahuzac était "tellement emblématique, qu'il était impossible de ne pas poursuivre", juge Xavier Harel. "Les réquisitions sont extrêmement élevées", qui selon le journaliste, s'expliquent de plusieurs points de vue. "Cahuzac n'a pas inventé le mensonge en politique, mais lui a donné un visage et la justice a voulu sanctionner ce mensonge devant la République, devant la représentation nationale".

L'affaire Cahuzac est anecdotique.

Xavier Harel, journaliste
Partager la citation

Les juges ont été frappés par les montages financiers effectués par l'ancien ministre du Budget et son épouse. "Néanmoins, l'affaire Cahuzac est anecdotique", estime Xavier Harel. "Le problème de l'évasion fiscale, ce n'est pas un problème éthique, ce n'est pas le problème d'un homme qui dissimule de l'argent au fisc de son pays, non le problème, c'est que des pays voisins puissent adopter des législations dont le seul but est de dissimuler ce patrimoine".

"Le problème, ce n'est pas Jérôme Cahuzac, c'est la Suisse et son secret bancaire", dénonce Xavier Harel qui note que la coopération judiciaire fonctionne, mais est entravée par un cadre extrêmement strict qui laisse encore beaucoup de place aux fraudeurs et aux évadés fiscaux.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jérôme Cahuzac Affaire Cahuzac Fraude fiscale
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784858430
"Le problème, ce n'est pas Jérôme Cahuzac, mais la Suisse et son secret bancaire"
"Le problème, ce n'est pas Jérôme Cahuzac, mais la Suisse et son secret bancaire"
INVITÉ RTL - Le journaliste Xavier Harel met en cause les pays qui adoptent des législations permettant des évasions fiscales comme celle de Jérôme Cahuzac.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-probleme-ce-n-est-pas-jerome-cahuzac-mais-la-suisse-et-son-secret-bancaire-7784858430
2016-09-14 23:03:52
https://cdn-media.rtl.fr/cache/GDrgQVIl6QsHvKXVXy0gIQ/330v220-2/online/image/2016/0906/7784754801_jerome-cahuzac-le-5-septembre-2016.jpg