2 min de lecture Religions

Le meurtre du curé de Pont-Sainte-Maxence

REPLAY - Jean-Claude Guéguen, curé respecté de cette commune de l'Oise, est retrouvé mort dans son presbytère le 9 juillet 1997. Après plus de 10 ans d'enquête, l'ADN parle, et de suspects sont arrêtés. Pourtant, les circonstances du crime restent encore floues...

Jacques Pradel L'heure du crime Jacques Pradel
>
Le meurtre du curé de Pont-Sainte-Maxence Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Laure Broulard et Jacques Pradel

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

Jacques Pradel
Jacques Pradel Crédit : Elodie Grégoire

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’Heure du crime, un nouvel exemple d’une affaire criminelle résolue grâce aux progrès de la science.Dans la nuit du 9 juillet 1997, le Père Jean-Paul Guéguen, 65 ans, est assassiné dans son presbytère de Pont-Sainte-Maxence, une petite ville de l’Oise, non loin de Senlis, dont il est le curé depuis plusieurs années.Les 13.000 habitants sont particulièrement choqués par les violences subies par le prêtre, qu’on a retrouvé dans sa chambre, le visage et le corps couvert d’hématomes. Les gendarmes de la section de recherches d’Amiens, chargés de l’enquête, travaillent sur l’hypothèse d’un cambriolage qui aurait mal tourné. Mais d’autres éléments retrouvés sur la scène de crime les conduisent à envisager aussi une autre piste : un crime passionnel sur fond de relations homosexuelles…Faute d’éléments concrets, un non lieu est prononcé en 2004.
Mais 12 ans après les faits, en 2009, l’analyse scientifique de deux mégots de cigarettes retrouvés sur les lieux du crime, va permettre d’identifier trois routards, dont les aveux partiels laissent encore subsister aujourd’hui de nombreuses zones d’ombre sur la mort du Curé… Nous voyons cela en détail dans un instant avec mes invités…

Un crime mystérieux

La mort du curé Jean-Claude Guéguen, dans la nuit du 8 au 9 juillet 1997 dans son presbytère, surprend tous les habitants de la ville de Pont-Sainte-Maxence. L’ecclésiastique y était respecté et aimé, et sa mort violente est un choc pour la petite commune. On le retrouve gisant étranglé le 9 juillet 1997, autour de midi. Dans la poche de son pantalon, 7 800 francs en liquide. Dans ses armoires, des strings de toutes les couleurs. Les policiers vont longtemps hésiter entre la thèse du crime crapuleux, et celle d'un amant jaloux ou en colère, venu se venger. La vérité, c'est que malgré l'arrestation de deux suspects et leur condamnation à 30 ans de prison, on ne connaît toujours pas la vérité sur ce meurtre...

À lire aussi
Une croix catholique (illustration) religions
Les actualités de 18h - Vendredi saint : vive émotion au chemin de croix devant Notre-Dame

10 ans après, l'ADN parle

Manque de preuves, absence de mobile, l'enquête piétine pendant plus de 10 ans... Jusqu'à ce qu'en 2008, l'ADN prélevé sur des mégots de cigarette matche : il désigne Pascal Houssard. Un deuxième mégot désignera Achille Lombard, qui va accuser son neveu Bernard Lombard d'avoir été présent aussi. Ce serait donc un cambriolage très violent qui serait à l'origine du meurtre...

Nos invités

Tony Poulain, journaliste au Courrier Picard. Il a suivit le procès pour son journal
Maître Sandrine Makarewick du barreau de Beauvais. Elle a été l'avocate de Pascal Houssard...

Lire la suite
Religions Meurtre Oise
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776107765
Le meurtre du curé de Pont-Sainte-Maxence
Le meurtre du curé de Pont-Sainte-Maxence
REPLAY - Jean-Claude Guéguen, curé respecté de cette commune de l'Oise, est retrouvé mort dans son presbytère le 9 juillet 1997. Après plus de 10 ans d'enquête, l'ADN parle, et de suspects sont arrêtés. Pourtant, les circonstances du crime restent encore floues...
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-meurtre-du-cure-de-pont-sainte-maxence-7776107765
2015-01-12 10:21:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/AAbY_W9oN7t5Bkr8BISjQg/330v220-2/online/image/2015/0105/7776107928_pont-maxence.jpg