1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le marché automobile français a connu un excellent mois de juin
1 min de lecture

Le marché automobile français a connu un excellent mois de juin

REPLAY - Le marché automobile français a enregistré un rebond de 15% des ventes le mois dernier. Une bonne nouvelle pour le secteur, qui connaît une hausse de 6% depuis le début de l'année.

Christophe Bourroux
Christophe Bourroux
Crédit : Rigondeaud Damien
Le marché automobile français a connu un excellent mois de juin
00:02:08
Christophe Bourroux

Il y a trois raisons principales : la baisse du prix de l'essence, les taux d'intérêt historiquement bas et un parc qui vieillit, nos voitures ont en moyenne presque neuf ans. Tout cela pousse les Français à retourner voir leur concessionnaire. La reprise profite quasiment à tous, sauf Dacia qui, pour une fois, dégringole (-7,5% depuis le début de l'année, alors que Renault se porte bien).

D'ailleurs les tricolores, cartonnent en juin. Toutefois depuis le début de l'année, les groupes étrangers font presque trois fois mieux, avec un bond de plus de 9%.
Enfin, le diesel continue son repli : avec 58% des achats c'est en baisse de plus de quatre points. En revanche, il se vend deux fois plus de véhicules électriques, même si les volumes restent faibles (à peine 8.000 voitures).
En France, les voitures d'entrée de gamme sont de plus en plus prisées. Elles représentent désormais 55% des ventes, un record. La hausse est de deux points en un an. Cela fait dire aux observateurs que la France présente presque le profil d'un marché automobile de pays pauvre.

Les voitures modestes cartonnent en France

En effet, contrairement à l'Allemagne bien sûr, mais aussi à la Grande-Bretagne par exemple, la France est de plus en plus attirée par des véhicules modestes. Ils délaissent de plus en plus leur berline classique ou leur gros monospace pour des autos moins grandes, moins chères à l'achat, moins gourmandes en carburant. En cause : le bonus-malus qui taxe lourdement les voitures plus spacieuses et les prix de carburants qui jouent sans cesse au yo-yo.

Cette situation n'arrange pas forcément nos constructeurs, obligés de vendre des milliers de Renault Clio ou de Peugeot 208. Un créneau où la concurrence est féroce et où les marges sont faibles, contrairement au haut de gamme dans lequel nous sommes toujours absents.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.