1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 8h30 : ce que va engendrer la baisse des dotations aux communes
2 min de lecture

Le journal de 8h30 : ce que va engendrer la baisse des dotations aux communes

REPLAY - Un maire de Moselle dresse le portrait de sa commune sans les crédits que l'État lui versait jusqu'à maintenant.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 8h30 : ce que va engendrer la baisse des dotations aux communes
08:45

Ce qui nous attend dans nos vies quotidiennes en répercussion de la baisse des dotations de l'État. 11 milliards d'euros exactement ne seront plus versés aux communes. Le maire de Fresse-sur-Moselle, Dominique Peduzzi a annoncé qu'il y aurait "moins de déneigement, moins d'entretien des routes, moins de service périscolaire voire plus du tout. Cela pourrait remettre en cause le remplacement des agents de la fonction publique territoriale voire provoquer la faillite de ma commune. On pourrait ne plus pouvoir payer les charges de fonctionnement, on ne pourra peut-être plus présenter de budget". L'exécutif se tient droit dans ses bottes comme l'a affirmé François Hollande hier. "Il faut faire des économies pour éviter d'augmenter les impôts", a-t-il déclaré.

A écouter également dans ce journal

- Bigard achètera le cochon à 1,33 euros contre le 1,40 euros, prix minimum fixé par le gouvernement. Le cours est actuellement à 1,37 euros et c'est déjà trop bas pour les éleveurs. C'est une bombe politique et professionnelle.

- Nouvelle polémique pour Emmanuel Macron sur les fonctionnaires. Pour lui le statut ne serait plus justifiable. Pour Eric Woerth, "le statut de fonctionnaire est important, mais c'est un statut bloqué par sa rigidité, il y a un vrai statu quo. Il enserre la fonction publique mais ce régime ne correspond plus à notre époque. Il est protégé contre tous les aléas. Emmanuel Macron a raison de le dénoncer". Du côté des syndicats comme FO, "parler de la symbolique de la garantie de l'emploi, c'est avoir une véritable méconnaissance du métier ou de désinformation volontaire. Le statut permet d'assurer, quelque soit le parti politique au pouvoir, un service aux Français. C'est un faux débat".

- Les enseignants affirment qu'ils n'ont pas été informés ni consultés sur les nouveaux programmes.

À lire aussi

- Le pape passe trois jours à la Havane à partir d'aujourd'hui puis il finira par Philadelphie. Le Vatican a été très actif pour la reprise du dialogue entre les États-Unis et Cuba.

- François Hollande sera en visite au Maroc. Une visite de travail et d'amitié. Les militants droits de l'Homme aimeraient qu'il évoque cette problématique avec le roi Mohamed VI.

- La Croatie affirme être débordée face à l'arrivée massive des migrants. La Hongrie finit d'installer sa clôture sur sa frontière avec la Croatie. 4.400 réfugiés  sont entrés en Hongrie hier malgré tout.

- A Mexico, 35 agences spatiales internationales se sont mises d'accord pour lutter contre le réchauffement climatique. Cette lutte passe par des satellites qui pourraient devenir des outils de contraintes pour les États. C'est un avertissement déguisé.

-La Coupe du monde a commencé hier avec la victoire de l'Angleterre sur les Fidji. Ce soir à 21h, place à France-Italie.
  
-Arnaud Clément a été limogé de son poste de capitaine de l'équipe de France de la Coupe Davis. Yannick Noah devrait le remplacer.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/