1 min de lecture Le journal

Le journal de 8h : des élus de Seine-Saint-Denis devant la justice pour violences

REPLAY INTÉGRAL - Le premier adjoint au maire UDI de Bobigny et trois de ses collaborateurs comparaissent aujourd'hui devant un tribunal pour violences en réunion.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 8h : des élus de Seine-Saint-Denis devant la justice pour violences Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Philippe Corbé
Philippe Corbé
et La rédaction de RTL

Christian Bartholmé, premier adjoint au maire UDI de Bobigny (Seine-Saint-Denis), un autre élu de la majorité et deux cadres de la mairie comparaissent aujourd'hui devant un tribunal pour violences en réunion à l'encontre de Sabrina Saidi, une ancienne adjointe.


Soupçonnée d'être à l'origine de tracts diffamatoires envers une chargée de mission de la ville, cette dernière avait été convoquée dans un bureau pour subir un interrogatoire menaçant. Malheureusement pour les quatre hommes, toute la conversation avait été enregistrée à leur insu.


Si l'on croit au contenu du dictaphone, la réunion a été très violente, à l'instar des propos de Christian Bartholmé envers l'ancienne adjointe.

Si tu as la moindre info, crache-la (...) Parce que c’est aussi dangereux pour tes miches (fesses).

Christian Bartholmé, premier adjoint au maire UDI de Bobigny
Partager la citation

À écouter également dans ce journal

- Selon une enquête exclusive de Panorabanques.com, les frais bancaires reculent globalement de 0,5% cette année.
- Pour la première fois, une équipe africaine va prendre part au Tour de France cette année. Il s'agit de la formation MTN-Qhubeka d'Afrique du Sud.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants