1 min de lecture Le journal

Le journal de 8h : 14 jeunes français "miraculés" du séisme au Népal

REPLAY INTÉGRAL - Des adolescents français qui sont sortis indemnes du violent séisme au Népal témoignent de leur frayeur.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 8h : 14 jeunes français "miraculés" du séisme au Népal Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Philippe Corbé

14 adolescents français ont réussi à sortir sains et saufs du violent tremblement de terre qui a eu lieu au Népal samedi dernier. Les jeunes étudiants effectuaient un séjour touristique dans le pays avec l'aumônerie du Lycée Français de Hong Kong au moment du drame. Ils ont pu regagner leur établissement en Chine à bord du vol KA 191 ce lundi matin. 

Pour les familles des rescapés, l’atterrissage de l'avion marque la fin de longues heures d'attente. Ce soulagement est partagé partiellement par les jeunes lycéens. Encore sous le choc, certains d'entre eux ont du mal à oublier les images du séisme qui les a surpris.

Dans une école à Katmandou (Népal), j'ai entendu subitement un tremblement et on m'a crié que c'était un séisme. Les murs ont commencé à s'écrouler, c'était horrible.

Un des jeunes rescapés
Partager la citation

À écouter également dans ce journal

- Le procès de Morgan Blouet s'ouvre devant les assises de l'Hérault à partir de ce lundi 27 avril. Il est accusé du meurtre gratuit de Julien Portale en août 2012 lors de la Feria de Béziers.
- Les trois complices présumés de l'attentat déjoué de Villejuif (Val-de-Marne) sont toujours en garde à vue. L'ADN de deux d'entre eux a été retrouvé chez Sid Ahmed Ghlam. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants