1 min de lecture Le journal

Le journal de 7h : le "dieselgate" fait tâche d'huile chez Volkswagen

REPLAY - La firme allemande fait face à un scandale aux multiples conséquences, notamment sur le marché français.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : le "dieselgate" fait tâche d'huile chez Volkswagen Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
Journaliste RTL

Le scandale des moteurs diesel du groupe Volkswagen a pris une ampleur inédite mardi, le constructeur allemand admettant que 11 millions de ses véhicules dans le monde étaient équipés du logiciel de trucage aux tests antipollution découvert aux Etats-Unis.

La "triche" concerne un moteur que l'on retrouve sur des modèles "star" comme la Golf, la Passat, ou l'Audi A3, fabriqués entre 2009 et 2015. Sur les 237.000 Volkwagen, Seat, Skoda, Audi mais également Porsche immatriculées en France, 61% sont motorisées en diesel. Un dispositif d'information pour les propriétaires est "mis en place" par la marque, sans plus d'information.
-Le Pape François est arrivé aux Etats-Unis pour sa première visite dans le pays, attendu à sa sortie de l'avion par la famille Obama ainsi que celle du vice-président catholique Joe Biden.
-Affaire Tapie/Crédit Lyonnais : non-lieu requis en faveur de Christine Lagarde.
-Migrants : l'Europe parvient à un accord au forceps sur la répartition de 120.000 réfugiés.
-Ligue 1 : le PSG reprend sa marche en avant face à Guingamp. À suivre notamment aujourd'hui : Lyon-Bastia et Toulouse-Marseille.
-Coupe du monde de rugby : le XV de France joue son deuxième match de la compétition face à la Roumanie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal Volkswagen Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants