3 min de lecture SNCF

Le journal de 7h : la colère des voyageurs qui accusent la SNCF de surréservation

De nombreux voyageurs pourtant munis de billets mais n'ont pas pu monter dans leur train en ce début de week-end de Noël. Les gares d'Austerlitz, Lyon et Bercy sont tout particulièrement concernées.

Générique 1 Le journal RTL La rédaction de RTL
>
Le journal de 7H du 24/12/2017 : la colère des voyageurs qui accusent la SNCF de surréservation Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Yann Bouchery Journaliste RTL

Jolie pagaille hier, samedi 23 décembre, pour les départs en vacances dans plusieurs gares dont Austerlitz et Paris-Bercy. Les TER sans réservation obligatoire ont été pris d'assaut. Pour aller à Lyon en train, certains se sont arraché les cheveux. Il a eu de gros embouteillages dans plusieurs gares d'où partaient des TER et des Intercités. En effet, dans ce type de trains, pas besoin de réservations et il y avait plus de clients que de places. Bousculades sur les quais et longue attente ont été le lot de nombreux voyageurs

À son arrivée dans la gare de Bercy, Stéphanie comprend tout de suite qu'elle ne pourra pas prendre son train. Devant elle une vague de 300 voyageurs se heurtent à mur d'agents de sécurité de la SNCF. Les trains à quai sont pleins à craquer. "Moi j'ai mon billet mais je peux pas rentrer dans le train, y'a trop de monde. Et ceux qui n'ont pas de billet comme ma sœur, ils peuvent pas en acheter parce qu'ils ont arrêté d'en vendre", se désole la jeune femme qui parle même "d'un foutage de gueule" de la SNCF. Certains voyageurs ont du attendre 10 heures pour avoir leur train. "Ils vendent des tickets comme ils vendent des tickets de métro", fulmine Hugo, un autre voyageur mécontent. 

Les voyageurs impactés pourront toutefois se faire en partie rembourser puisque la garantie "30 minutes" va s'appliquer. Prenez vos précautions aujourd'hui, notamment si en plus de vos valises vous avez des sacs remplis de cadeaux. La SNCF récuse toute impréparation et assure que cela concerne seulement 2.500 personnes sur 1.7 million de voyageurs

À lire aussi
La SNCF lance ses TGV inOui transports
SNCF : le TGV devient inOui, ce qui change pour les voyageurs

À écouter également dans ce journal :

- Après la douleur, la colère, trois des six familles endeuillées lors de la collision de Millas ont décidé de se constituer partie civile. Elles souhaitent avoir accès au dossier et éventuellement demander des investigations complémentaires. Elles dénoncent aussi l'attente et le manque de compassion des autorités alors que leur enfant faisait partie des victimes de l'accident entre un car scolaire et un TER le 14 décembre dans les Pyrénées-Orientales. 

Emmanuel Macron est rentré du Niger. Après avoir réveillonné avec les troupes françaises, le président s'est entretenu avec son homologue Mahamadou Issoufou. Il a promis une coopération renforcée dans la lutte contre les djihadistes au Sahel, mais aussi une aide financière accrue de manière à lutter efficacement contre une démographie galopante.

- Emmanuel Macron, qui est la 34ème personnalité préférée des français, en hausse de 12 places par rapport à l'an dernier. Le classement du Journal du Dimanche est dominé par Jean-Jacques Goldman qui reprend la première place devant Omar Sy et Teddy Riner. À noter que Nicolas Hulot est 47ème, en recul de 32 places.

- À l'étranger, la Corée du Nord n'a pas tardé à réagir aux nouvelles sanctions votées par l'ONU. Pyongyang a qualifié d'acte de guerre la résolution votée par le conseil de sécurité. Un vote à l'unanimité car la Chine, pour une fois, a décidé de condamner son encombrant voisin coréen. 

- Aux Philippines, la tempête tropicale qui balaie l'archipel depuis vendredi ne cesse de faire des victimes. Après les pluies diluviennes, inondations, glissements de terrains, notamment sur l'île de Mindanao, le bilan est passé de 133 à 182 morts et plus de 100 personnes portées disparues.

- En football, le Real Madrid a probablement dit adieu au titre de champion d'Espagne après l'humiliation subie devant le FC Barcelone. Dans un contexte politique tendu après les élections régionales en Catalogne, le Barça s'est imposé 3-0 à Santiago Bernabeu avec des buts de Luis Suarez, de Lionel Messi sur pénalty et d'Alex Vidal.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Colère Noël
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791563790
Le journal de 7h : la colère des voyageurs qui accusent la SNCF de surréservation
Le journal de 7h : la colère des voyageurs qui accusent la SNCF de surréservation
De nombreux voyageurs pourtant munis de billets mais n'ont pas pu monter dans leur train en ce début de week-end de Noël. Les gares d'Austerlitz, Lyon et Bercy sont tout particulièrement concernées.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/le-journal-de-7h-la-colere-des-voyageurs-qui-accusent-la-sncf-de-surreservation-7791563790
2017-12-24 07:57:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/3_wvrDk66bdCzGEkXTuXGA/330v220-2/online/image/2016/0602/7783477118_des-passagers-bloques-gare-montparnasse-a-paris-pendant-une-greve-des-employes-de-la-sncf-en-2014.jpg