1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 7h : Eagles of Death Metal joue pour les rescapés du Bataclan 3 mois après les attentats
3 min de lecture

Le journal de 7h : Eagles of Death Metal joue pour les rescapés du Bataclan 3 mois après les attentats

REPLAY - Le groupe de rock californien est monté sur les planches de l'Olympia trois mois après les attentats de Paris et Saint-Denis.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal RTL de 7h : Eagles of Death Metal devant les rescapés du Bataclan 3 mois après les attentats
13:11
Adeline François & Eléanor Douet

Trois mois après les attentats de novembre, les Eagles of Death Metal sont remontés sur scène à l’Olympia, mardi 16 février. Le 13 novembre dernier, le groupe américain jouait au Bataclan quand trois terroristes ont fait irruption dans la salle, tuant 89 personnes. Le concert de l’Olympia a eu lieu sous haute sécurité, avec une trentaine de psychologues et un plan détaillé de la salle distribué à tous les spectateurs.  Le leader du groupe, Jesse Hughes, a assuré un show entre rock et émotion.

À écouter également dans ce journal

- Le Parlement a prolongé l'état d'urgence, jusqu'au 26 mai prochain. L’hémicycle n’était pas plein, mardi 16 février, et surtout la mesure fait moins l’unanimité qu’en novembre. Ce sont 31 députés qui ont voté contre mardi, ils n’étaient que 6 il y a trois mois.  


- Nicolas Sarkozy a été mis en examen, mardi 16 février pour le financement illégal de sa campagne 2012. L’ex-chef de l’État a été entendu 12h par le juge en charge de l’affaire Bygmalion. Ce dernier lui reproche un dépassement du plafond des dépenses électorales. Au lieu de 22,5 millions d'euros, sa campagne a en effet coûté une cinquantaine de millions. L’avocat de Nicolas Sarkozy, Thierry Herzog estime que son client ne peut pas être poursuivi une seconde fois, puis que le Conseil constitutionnel l’a déjà sanctionné pour ces mêmes faits.

- Après l’accident de Rochefort qui a coûté la vie à six adolescents, le père d’une victime veut porter plainte contre Eiffage. Éric Audet estime que l’entreprise est responsable du drame survenu le 11 février dernier. Il ne comprend pas comment elle a pu laisser rouler le camion dont la ridelle est venue lacérer le bus scolaire. "Je veux voir une tête en prison", affirme-t-il.

À lire aussi


- La villa de Jean-Marie Le Pen de Montretout à Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) a été perquisitionnée par une douzaine d’enquêteurs. La perquisition est intervenue dans le cadre de l'enquête sur les assistants parlementaires du Front national. Les interrogations portent sur des salaires versés à 20 assistants, apparaissant dans l'organigramme du parti, laissant supposer qu'ils sont affectés à d'autres tâches que leurs seules fonctions parlementaires.

- Deuxième jour de violences en Corse après qu’un supporter bastiais a perdu un œil à l’issue du match contre Reims samedi 13 février. Hier, une centaine de jeunes nationalistes ont affronté les forces de l’ordre à Corte. Pendant plus d'une heure et demie, les manifestants très déterminés et très mobiles et au visage masqué ont harcelé les gendarmes sur le cours Paoli, au centre de la ville, en leur lançant divers projectiles et des cocktails Molotov. Un jeune homme a été interpellé en fin de manifestation. Une jeune femme gendarme a été très légèrement blessée et soignée sur place.

Le PSG a dominé Chelsea 2-1 au parc des Princes en match retour de la Ligue des Champions. Zlatan Ibrahimovic a marqué le premier but, mais c’est bien celui de Edinson Cavani qui a libéré Paris, car si ce but n'offre aucune garantie pour une qualification en quart de finale le 9 mars prochain, il offre un avantage mathématique et psychologique aux hommes de Laurent Blanc.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/