1 min de lecture Le journal

Le journal de 7h : Areva s'apprêterait à réduire ses effectifs de 10%

REPLAY INTÉGRAL - Le géant du nucléaire Areva serait sur le point de lancer une restructuration massive qui inclut 3.500 suppressions de postes, soit 10% de ses effectifs.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 7h : Areva s'apprêterait à réduire ses effectifs de 10% Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Adeline François
Adeline François
et La rédaction de RTL

Faisant face à une crise majeure, Areva devrait présenter aujourd'hui un plan de restructuration massive à ses salariés. Selon Le Figaro, le géant du nucléaire français prévoirait de supprimer 10% de ses effectifs, soit près de 3.500 postes.


En mars, la multinationale avait présenté son bilan de l'an dernier qui affichait une perte nette de 4,8 milliards, soit près de 60% de son chiffre d'affaires. Cette situation s'explique entre autres par une mauvaise gestion d'Areva qui aurait mal diversifié ses activités et aurait fait de mauvais investissements en Afrique.

Accusations de viols : la Centrafrique va engager des poursuites

Quatorze soldats français déployés en République centrafricaine dans le cadre de l'opération Sangaris sont soupçonnés de viols d'enfants à Bangui entre décembre 2013 et juin 2014. Quelques-uns d'entre eux seulement ont pu être identifiés. Ainsi, une enquête a été ouverte en France en juillet 2014. Toutefois, le ministre centrafricain de la Justice déplore que son pays n'ait pas été associé à cette enquête.

Jusque-là, le gouvernement centrafricain n'avait pas réagi officiellement. Ce mercredi 6 mai, le ministre de la Justice, Aristide Sokambi, a annoncé que des poursuites seront engagées contre les militaires français impliqués dans cette affaire.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
logement
Les infos de 8h - Toulouse : Roland revient pour la première fois dans sa maison "dévastée"

- 45 millions d'électeurs se rendront ce jour aux urnes au Royaume-Uni pour élire leurs députés. Ces élections s'annoncent serrées entre les conservateurs et les travaillistes.
- Lors de sa visite au Cese à Paris, François Hollande a exprimé son soutien au projet de réforme du collège entrepris par le ministère de l'Éducation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants