1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 6h30 - Attaque à Marseille : les deux victimes étaient cousines
2 min de lecture

Le journal de 6h30 - Attaque à Marseille : les deux victimes étaient cousines

REPLAY - L'attaque au couteau à la gare de Marseille Saint-Charles a été revendiquée par Daesh. C'est un jeune réserviste de l'opération Sentinelle qui a abattu le terroriste.

Des voitures de police à l'entrée de la gare Saint-Charles (Marseille) dimanche 1er octobre.
Des voitures de police à l'entrée de la gare Saint-Charles (Marseille) dimanche 1er octobre.
Crédit : Claude Paris/AP/SIPA
Le journal de 6h30 : Attaque à Marseille : les deux victimes étaient cousines
00:08:32
Jérôme Florin

Daesh a revendiqué dans la soirée du 1 octobre l'attaque à l'arme blanche à la gare de Marseille Saint-Charles. Un homme armé d'un couteau a eu le temps de tuer deux jeunes femmes devant la gare avant d'être abattu par un militaire. Les deux victimes étaient cousines, l'une d'elles allait fêter ses 21 ans, elle était élève-infirmière à Lyon. Tout est allé très vite. Il est un peu plus de 13h30, il fait grand soleil à Marseille et il y a beaucoup de monde sur le parvis de la gare.

Soudain, un homme d'une trentaine d'années sort un long couteau, sous les yeux de Dominique, qui allait prendre son train. "Avec mes voisins, on se méfiait un petit peu parce qu'on trouvait qu'il y avait un gars qui avait l'air un peu louche. Il y en a un qui m'a dit 'on a l'impression qu'il a quelque chose dans la manche'. On l'a vu débouler sur la fille de dos, la poignarder dans le cou et crier Allah Akbar", détaille-t-elle.

L'homme se précipite sur le bord de l'esplanade, fait volte-face, revient et là, s'en prend à une seconde jeune femme, il lui assène plusieurs coups de couteau. L'assaillant se relève et fait demi-tour en courant, il tombe sur une patrouille de cinq hommes de l'opération Sentinelle, Les sommations sont lancées, l'homme ne s'arrête pas et c'est un jeune réserviste, cadre dans le civil, qui épaule son Famas, son fusil d'assaut et tire à deux reprises. Difficile en revanche d'établir avec certitude le profil du tueur. Quand les policiers ont passé ses empreintes au fichier, huit identités différentes sont apparues. Il était connu pour des faits de petite délinquance.

À écouter également dans ce journal

- C'est le tout premier procès du terrorisme tel que nous le connaissons depuis plusieurs années en France, depuis les tueries de Toulouse et Montauban, dont Mohamed Merah est tenu pour responsable. C'est son frère, Abdelkader Merah, qui est jugé pour complicité d'assassinats terroristes. Le procès s'ouvre ce 2 octobre et devra déterminer le rôle précis qu'il a eu.

- Loïc Liber, militaire touché par balles lors des tueries de Toulouse, gardera des séquelles à vie, psychologiques et physiques. Ce militaire est resté tétraplégique, il avait été laissé pour mort. Il témoignait dimanche 1 octobre sur M6 : "Quand je me suis réveillé, je me suis dit que c'était un cauchemar".

- La Catalogne a voté pour l'indépendance, mais dans le chaos. Le gouvernement séparatiste de Catalogne a affirmé que le "oui" à l'indépendance de la région espagnole l'avait emporté, avec 90% des voix. Pour Madrid ce résultat ne change rien, ce vote n'a aucune valeur. 

Un témoignage met en cause la responsabilité du stade de la Licorne, à Amiens où une barrière s'était  effondrée. Dans L'Équipe, un stadier du Losc raconte avoir alerté plusieurs fois les autorités de la fragilité de la barrière. Il affirme aussi qu'il n'y avait pas assez de sièges dans la tribune en question.    

- Football :  Marseille remonte sur la troisième marche du podium après la huitième journée de Ligue 1 après avoir battu Nice 4-2. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.