1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 23h : la Turquie se couche sans réponses
2 min de lecture

Le journal de 23h : la Turquie se couche sans réponses

REPLAY - Le bilan s'est encore alourdi après le double explosion à Ankara. On dénombre 95 morts et 246 blessés.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
le journal de 23h
03:13
Quentin Vinet

La Turquie se couche ce soir dans le chaos. Toujours pas de coupable et toujours pas d'explication après ce qui s'est passé samedi 10 octobre au matin dans la capitale Ankara. Un attentat suicide au bilan qui s'alourdi : 95 morts et 246 blessés dont certains sont encore en soins intensifs. Une attaque condamnée de toutes parts. Jamais la Turquie n'avait connu un tel bain de sang dans son passé récent. Le gouvernement turc pointe du doigt trois mouvements : les rebelles kurdes, l'extrême-gauche et Daech. Et trois jours de deuil national ont été décrétés dans le pays. Des rassemblements ont eu lieu ce samedi en Europe : en Allemagne, en Suisse et en France. On comptait près d'un milliers de personnes place de la République à Paris. 

À écouter également dans ce journal

- L'escalade violence au Proche-Orient. Le secrétaire d'État américain John Kerry exprime ce soir sa "profonde inquiétude" face aux affrontements quasi quotidiens entre Palestiniens et Israéliens. Quatre personnes sont décédées ce samedi 10 octobre. 

- Nadine Morano, "elle a franchi une ligne infranchissable", selon Nicolas Sarkozy dans un entretien à paraître dimanche dans les journaux Le Progrès et le Dauphiné Libéré. Il évoque bien entendu "la race blanche" dont parle Nadine Morano qui ne sera pas sur la liste du parti Les Républicains lors des élections régionales de décembre.

- Le ministère de l'Éducation nationale apporte son soutien au directeur de l'IUT de Saint-Denis, en région parisienne. Le ministère publie un communiqué dans lequel il dit avoir appris que Samuel Mayol, s'est une nouvelle fois fait agressé, hier soir près de chez lui dans le XXe arrondissement de Paris. Ce n'est pas la première fois, Samuel Mayol fait l'objet de menaces de mort. 

À lire aussi

- Les motards sont en colère. Ils ont manifesté aujourd'hui dans plusieurs villes de France. Ils s'opposent à la loi de transition énergétique qui permet aux grandes villes d'interdire aux deux roues la circulation en centre-ville. Il y avait au moins 500 motards présents à Marseille et un millier à Lille

- En région parisienne, toujours pas de RER dimanche 11 octobre sur une partie de la ligne A. Cela concerne la partie entre Rueil-Malmaison et La Défense, à l'ouest de la capitale. La RATP espère un retour à la normal lundi 12 octobre.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/