1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 18h : nouveau scandale au sommet de la PJ parisienne
3 min de lecture

Le journal de 18h : nouveau scandale au sommet de la PJ parisienne

REPLAY INTÉGRAL – Quatre policiers, dont l'actuel patron de la PJ parisienne, ont été placés en garde à vue pour violation du secret de l'instruction.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 18h : nouveau scandale au sommet de la PJ parisienne
15:37
Isabelle Choquet & La rédaction de RTL

Bernard Petit, l'actuel patron de la police judiciaire de Paris, a été placé en garde à vue ce mercredi matin pour violation du secret de l’instruction. Trois autres policiers ont été également interrogés par l'Inspection générale de la police nationale dans le cadre de cette enquête.

Le directeur de la PJ parisienne est soupçonné d'avoir divulguer des informations sur une vaste enquête pour corruption. Une affaire qui implique à la fois "l’escroc des stars" Christophe Rocancourt et l'ancien patron du GIGN Christian Prouteau.

Bernard Petit aurait tout simplement prévenu Christian Prouteau, l'ancien patron du GIGN, qu'il allait être interpellé.

Le plan Vigipirate passe en "alerte attentat" dans les Alpes-Maritimes

Manuel Valls a annoncé cet après-midi à l'Assemblée nationale qu'il avait décidé de faire passer le plan Vigipirate au niveau "alerte attentat" dans les Alpes-Maritimes. Cette décision du Premier ministre a été prise au lendemain de l'agression de trois militaires en faction devant un centre communautaire juif, dans le centre de Nice. Notons que l’Île-de-France est en "alerte attentat" depuis maintenant quatre semaines.

À lire aussi

Par ailleurs, Moussa Coulibaly, l'auteur présumé de l'agression, avait déjà présenté des signes de radicalisation vers la fin de l'année 2014. Ce jeune homme de 30 ans avait été entendu la semaine dernière par le renseignement intérieur français, alors qu'il venait d'être refoulé à la frontière turque.

Moussa Coulibaly, originaire de Mantes-la-Jolie, est décrit comme étant quelqu'un de "très gentil, très aimable, poli". Il a également eu quelques ennuis avec la justice entre 2006 et 2009 pour des vols, outrages et petites affaires de drogue mais n'a jamais effectué de séjour en prison.

Timbres volés en Seine-et-Marne : le butin retrouvé intact

La cargaison de timbres-poste d'une valeur de 20 millions d'euros dérobée par des malfaiteurs lors du braquage d'un poids lourd à Brie-Comte-Robert (Seine-et-Marne) a été retrouvée intacte par la police mardi soir, selon des sources proches de l'enquête.

La cargaison, volée mardi matin, a été retrouvée "au bord de la nationale 3", dans le nord de la Seine-et-Marne, a précisé l'une de ces sources. Les malfaiteurs n'ont pas été interpellés et sont toujours recherchés par la police, a précisé une seconde source.

Alexis Tsipras à Paris : Hollande prône "la solidarité" et "le respect"

A l'issue d'une rencontre à l'Élysée avec le président François Hollande, le nouveau Premier ministre grec Alexis Tsipras a appelé la France à jouer un "rôle de garant" pour la croissance en Europe. Il a assuré que son pays n'est "pas une menace pour l'Europe".

La Grèce, qui est engagée dans une course contre la montre avec un défaut financier, a proposé mercredi à l'Union européenne un plan de réformes et de financement sur quatre ans, et frappé à la porte de la Banque centrale européenne (BCE) pour tenter de "garder la tête hors de l'eau".

Dans une déclaration distincte, François Hollande a prôné "deux principes", la "solidarité", faisant valoir que Paris et Athènes partagent la même zone monétaire, et le "respect" à la fois du vote du peuple grec mais aussi "des règles européennes qui s'imposent à tous, et à la France aussi".

Le chef de l’État a évoqué de la même manière "le respect par rapport aux engagements qui ont été pris", laissant entendre qu'il n'est pas favorable à une annulation de la dette grecque, qui atteint quelque 320 milliards d'euros, soit 177% du PIB du pays.

À écouter également dans ce journal

- Le procureur de Paris a requis une amende de 30.000 euros à l'encontre de Dieudonné, pour avoir écrit "Je suis Charlie Coulibaly" sur Facebook.
- Le retour de la pastille verte : Ségolène Royal, ministre de l’Écologie, annonce ce mercredi 4 février, la mise en place "avant l'été" d'un "certificat qualité de l'air", qui donnera des avantages aux véhicules propres.
- Une enquête sanitaire a été ouverte à Caen après le décès de deux jeunes enfants alimentés avec des poches de nutrition provenant d'un même fabricant.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/