2 min de lecture Le journal

Le journal de 17h : deux drones ont survolé la centrale de Nogent

REPLAY INTÉGRAL - Deux drones ont encore survolé les abords de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube) samedi dernier en fin d'après-midi.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal de 17h : deux drones ont survolé la centrale de Nogent Crédit Image : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 1
Maxence Lambrecq et La rédaction de RTL

D'après le service de communication de la centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine (Aube), deux aéronefs, vraisemblablement des drones, ont survolé le périmètre de la centrale samedi 3 janvier,en fin d'après-midi. "Vers 18H40, les agents de la sécurité du site ont aperçu deux objets volants qui ont survolé la réserve foncière située sur le périmètre du site", a déclaré un porte-parole de la centrale.

La gendarmerie a ensuite été alertée. Il n'y aurait pas eu d'autres survols de centrales nucléaires lors de cette soirée, a-t-on précisé de même source. Par ailleurs, les responsables du site de Nogent-sur-Seine disent se réserver le droit de porter plainte.

Rappelons que ce n'est pas la première fois qu'un incident pareil a lieu à Nogent-sur-Seine. En effet, le 19 octobre dernier, des drones avaient déjà survolé cette même centrale nucléaire, "sans conséquences sur la sûreté ni le fonctionnement des installations", selon Électricité de France (EDF).

Manuel Valls condamne le refus d'inhumation d'un bébé rom à Champlan

Manuel Valls a dénoncé ce dimanche 4 janvier le refus d'inhumation d'un bébé rom dans le cimetière de Champlan (Essonne). "Refuser la sépulture à un enfant en raison de son origine : une injure à sa mémoire, une injure à ce qu'est la France.", a écrit le Premier ministre sur son compte Twitter.

À lire aussi
Discothèque (illustration) épidémie
Les infos de 18h - Coronavirus : la plus grande boîte de nuit à ciel ouvert de Marseille fermée

Le maire de Champlan, Christian Leclerc, accusé par des élus et des associations indignées d'avoir refusé l'inhumation d'un bébé rom dans le cimetière de sa commune, a nié dimanche avoir pris cette décision. "À aucun moment, je ne me suis opposé à cette inhumation", a affirmé le maire, plaidant une "mauvaise interprétation" par les services de la ville.

Cécile Duflot s'attaque à la loi Macron

Dans une tribune publiée ce 4 janvier dans le Journal du Dimanche, Cécile Duflot appelle à mettre en échec le projet de loi Macron pour l'activité et la croissance. Selon elle, le texte qui sera discuté prochainement à l'Assemblée nationale risque de marquer un net recul écologique du quinquennat. "En prônant le transport par car, le projet de loi Macron va renforcer le transport routier, premier facteur d'émissions de gaz à effet de serre", souligne-t-elle.

Outre la "cécité écologique", l'ex-ministre écologiste pointe aussi "un renoncement social" avec l'extension du travail du dimanche. "C'est une véritable régression et une menace pour la cohésion sociale", déclare-t-elle.

À écouter également dans ce journal

- Ce dimanche 4 janvier, le pape François a annoncé la nomination de vingt nouveaux cardinaux, dont quinze âgés de moins de 80 ans, qui seront donc électeurs en cas de conclave. Un Français, Mgr Dominique Mamberti, ancien ministre des Affaires étrangères du Vatican, figure parmi ces derniers.
- Ezequiel Lavezzi et Edinson Cavani ont été sanctionnés sportivement et financièrement pour avoir manqué le stage hivernal du PSG au Maroc. "L'argument familial" avancé par les deux joueurs sud-américains a été rejeté par les dirigeants du club de la capitale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Le journal
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants