1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le journal de 16h : un Boeing 777 d'Air France dérouté en Russie
2 min de lecture

Le journal de 16h : un Boeing 777 d'Air France dérouté en Russie

REPLAY INTÉGRAL – Ce mardi, un vol Tokyo-Paris d'Air France s'est posé en urgence en Russie, après un incident moteur. Après vérification, l'avion est reparti vers le Japon.

Un micro RTL
Un micro RTL
Crédit : RTL
Le journal de 16h : un Boeing 777 d'Air France dérouté en Russie
00:03:05
Marie Guerrier & La rédaction de RTL

Le vol AF275 de la compagnie aérienne Air France reliant Tokyo à Paris a été dérouté ce mardi vers la Russie. Le Boeing 777 a dû emprunter cette route de dégagement et atterrir en urgence dans l'Est du pays, en raison d'un incident moteur. Il s'est posé à l'aéroport de Khabarovsk, vers 14h30 (6h30 heure de Paris).

L'appareil est resté près de sept heures au sol, le temps pour une équipe technique de procéder à l'inspection et à la vérification du moteur. Il a finalement pu redécoller pour son point de départ, l'aéroport de Tokyo-Haneda, vers 21h30 (13h30 heure de Paris). Les 275 passagers repartiront mercredi en direction de Paris-Charles-de-Gaulle.

Allemagne : Helmut Kohl a été admis en soins intensifs

D'après les médias allemands qui citent ses proches, l'état de santé de Helmut Kohl serait au plus mal. L'ancien chancelier a été hospitalisé en soins intensifs à l'hôpital universitaire de Heidelberg, dans le Sud-Ouest de l'Allemagne. D'après l'hebdomadaire Der Spiegel, il "serait dans un état critique".

Helmut Kohl, 85 ans, détient le record de longévité au poste de chancelier dans l'Allemagne d'après-guerre avec quatre mandats consécutifs. Figure historique de l'Union chrétienne-démocrate (CDU/conservateurs), il est l'artisan de la réunification du pays et la personne à qui Angela Merkel doit son ascension politique dans les années 1990.

Désamiantage : un ancien patron a été condamné à un an de prison ferme

À lire aussi

Un ancien patron d'une entreprise de désamiantage a été condamné ce mardi à un an de prison ferme. Il était poursuivi pour avoir dispersé des déchets amiantés dans un grand quart Nord-Ouest de la France au mépris de la sécurité de ses salariés.

Daniel Couet, ex-patron de la société de désamiantage et de démolition CDEC à Bain-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), devra également verser 3.000 euros de dommages et intérêts à sept anciens salariés, ainsi que 2.000 euros d'amende à six d'entre eux pour "mise en danger de la vie d'autrui". Il était jugé devant le tribunal de grande instance de Rennes depuis le 30 avril dernier.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.