3 min de lecture Crime

Le gang des Pink Panthers

REPLAY - Années 1990-2000, de Paris à Tokyo, en passant par Genève, Dubaï, Franckfort ou Barcelone, les plus grandes bijouteries subissent des raids-éclair qui se chiffrent en dizaine de millions d’euros.

Fait Divers L'heure du Crime Jacques Pradel iTunes RSS
>
Le gang des Pink Panthers Crédit Image : SAVO PRELEVIC AFP | Crédit Média : Jacques Pradel | Durée : | Date : La page de l'émission
Jacques Pradel
Jacques Pradel et Charlotte Meritan

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'édito de Jacques Pradel

Nous vous proposons aujourd’hui une émission spéciale, consacrée à une véritable multinationale du crime : Le célèbre gang des Pink Panthers

Depuis près de 20 ans, toutes les polices du monde traquent sans relâche cette bande de malfaiteurs sans équivalent dans les annales du crime. Leurs cibles favorites sont les bijouteries de luxe. On estime le nombre des membres de ce gang, à plus de 200, en majorité d’anciens militaires originaires de l’ex-Yougoslavie.

Le braquage qui leur a valu le surnom de « Pink Panthers », se déroule en mai 2003 à Londres, dans le quartier chic de Mayfair. Ce jour-là, un client, tiré à quatre épingles, se fait ouvrir la porte d’une célèbre joaillerie. Sous la menace de son arme, il rafle, en trois minutes, un lot de pierres précieuses, estimé à 13 millions d’euros. Les enquêteurs de Scotland Yard retrouveront au domicile d’un complice, une magnifique bague sertie d’un diamant bleu, qui faisait partie du butin. La bague était dissimulée dans un pot de crème pour le visage, exactement comme dans le film La Panthère Rose.

À lire aussi
Le principal proxénète, âgé de 24 ans, aurait versé 500 € à une connaissance pour prendre sous son aile la victime, qui s'était échappée d'un foyer d'Île-de-France. justice
Loiret : deux hommes et une femme condamnés pour avoir prostitué une adolescente

Avec mon invité, le journaliste Jérôme Pierrat, nous vous racontons la véritable histoire de celui qui a été l’inspirateur et le pionnier de ce gang mythique à la fin des années 90… On le connaît sous le surnom de « L’Attaquant »…

Les Pink Panthers, le gang de braqueurs venu des Balkans

Cela fait plus de dix ans que les Pink Panthers, ce gang de braqueurs originaire des Balkans, dévalisent les bijouteries de luxe du monde entier. Ses membres, entre 200 et 400 personnes selon les estimations de la police, sont traqués avec plus ou moins de succès.

Paris, Londres, Tokyo, Genève ou Dubai : les plus grandes et les plus riches villes du monde sont les cibles de ces criminels qui, en un peu plus de quinze ans, ont commis près de 350 braquages, pour autant de millions d'euros de butin.

Casses à la chaîne

Le gang se fait véritablement connaître en mai 2003, lorsqu'il vole 13.4 millions d'euros de diamants à la bijouterie Graff, à Londres. Cinq semaines plus tard, Scotland Yard découvre la planque d'un des membres présumés. Lors des perquisitions, les enquêteurs trouvent une bague en or sertie d'un diamant bleu, dissimulée dans un pot de crème hydratante. C'est la même cachette que celle utilisée dans le premier épisode de la comédie La panthère rose. Le gang est baptisé.

A partir de là, les Pink Panthers poursuivent leur ascension, commettant des braquages chaque fois mieux maîtrisés, plus minutieux, sans violence et sans blessés mais aux butins toujours plus vertigineux. Le 10 mars 2004, ils s'en prennent à une bijouterie du quartier Ginza à Tokyo. En moins de trois minutes, ils réunissent 25 millions d'euros de bijoux. Le 30 août 2005, la bijouterie Julian de Saint-Tropez est attaquée par quatre faux touristes en chemises hawaïennes, qui prennent ensuite la fuite à bord d'un bateau. Le 15 avril 2007, le casse de Dubaï leur rapporte 12 millions d'euros. Un mois plus tard, les criminels se retrouvent à Monaco et braquent la bijouterie Cribelli.

Stoppés en plein élan

Mais depuis 2008, les arrestations de membres des Pink Panthers pleuvent. Milan Ljepoja, Dusko Poznan, Vinko Osmakcic, Zoran Tomovic et d'autres sont tour à tour interpellés. Cela semble affaiblir l'action des Pink Panthers, dont le dernier gros casse remonterait à 2009, à Cannes. Le gang mythique est-il pour autant en train de disparaître ? Il n'y a rien de moins sûr, car une panthère retombe toujours sur ses pattes.

Pink Panthers: les braqueurs du siècle?
Pink Panthers: les braqueurs du siècle?

Nos invités

Jérome Pierrat, journaliste d’investigation spécialiste du grand banditisme. Auteur (avec Svetlana Dramlic) du livre L’attaquant, l’histoire vraie du gang des Pink Panthers (La manufacture de livres / vendredi 23 octobre). Il est aussi à l’origine de la série Panthers, une série de 6 épisodes réalisée par Johan Renck, avec Tahar Rauim et John Hurt, diffusée à partir de lundi 20h55 sur Canal+.

L'équipe de l'émission vous recommande
Lire la suite
Crime Pink Panther Braquage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants