1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. Le drapeau français reprend des couleurs après les attentats
1 min de lecture

Le drapeau français reprend des couleurs après les attentats

REPLAY - Le chef de l'État a appelé les Français à parer leurs fenêtres en bleu-blanc-rouge le jour de la cérémonie d'hommage aux victimes des attaques du 13 novembre.

Marc-Olivier Fogiel
Marc-Olivier Fogiel
"On refait le monde" du mercredi 25 novembre 2015 - l'intégralité
00:31:31
Le drapeau français reprend des couleurs après les attentats ?
00:14:13
Syrie : la prolongation des frappes aériennes sera suffisante ?
00:08:37
Zlatan Ibrahimovic, génie ou mégalo ?
00:07:49
Christophe Chafcouloff
Christophe Chafcouloff

On refait le monde avec :


-Annie Lemoine
-Roland Cayrol
-Denis Tilinac
-Jean-Christophe Buisson

François Hollande invite les Français à "pavoiser" de drapeaux tricolores leur domicile lors de l'hommage solennel rendu vendredi aux Invalides aux victimes des attentats du 13 novembre. L'étendard a largement été repris sur les réseaux sociaux, et ses ventes ont bondi depuis les attaques. "J'ai pas envie d'obéir aux injonctions des conseilleurs en communication de Hollande. C'est la société du spectacle!" lance Denis Tillinac, dénonçant un "coup de com". "J'en ai marre de tout ça!" clame t-il.

"L'heure ne doit pas être au cynisme, elle doit être au rassemblement" estime au contraire Annie Lemoine. "Quoi de plus juste qu'un drapeau tricolore, symbole de la République, qu'on a 'arraché' au Front National?". Face à cette "hausse de popularité", Jean-Christophe Buisson "ne boude pas son plaisir" de voir le drapeau étendu. Il y voit cependant "une petite manipulation". Pour le directeur adjoint du Figaro, le drapeau bleu-blanc-rouge symbolise "toute l'histoire de France" . "C'est faux!" répond Roland Cayrol. "Ce n'est pas du tout le drapeau de toute l'histoire de la France", mais "le drapeau de la République".

C'est une façon de faire qui n'est pas habituelle chez nous, mais pourquoi pas?

Roland Cayrol
À lire aussi

Roland Cayrol note quand à lui un changement dans le rapport au drapeau des partis de gauche. "Il y a eu une évolution". "Il y avait dans la culture de gauche cette espèce de réticence" raconte t-il. "C'est une façon de faire qui n'est pas habituelle chez nous, mais pourquoi pas?" dit-il, indiquant qu'il aurait aimé que des rassemblements soient organisés pour manifester la communion. Jean-Christophe Buisson aurait de son côté apprécié que soient organisées de grandes cérémonies à la cathédrale Notre-Dame de Paris, la grande mosquée, et la grande synagogue de Paris.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/