1. Accueil
  2. Actu
  3. Société
  4. La tuerie de Chevaline : où en est l'enquête ?
4 min de lecture

La tuerie de Chevaline : où en est l'enquête ?

REPLAY - Le 5 septembre 2012 une voiture immatriculée en Angleterre, est retrouvée criblée de balles, sur un parking forestier non loin du village de Chevaline en Haute-Savoie. Près de la voiture, le cadavre d’un cycliste gisant près de son vélo, et, à quelques mètres, une fillette grièvement blessée.

Quatre personnes sont mortes à Chevaline, en Haute-Savoie, le 5 septembre 2012, dans une tuerie toujours inexpliquée.
Quatre personnes sont mortes à Chevaline, en Haute-Savoie, le 5 septembre 2012, dans une tuerie toujours inexpliquée.
Crédit : Philippe Desmazes - AFP
La tuerie de Chevaline
37:21
Jacques Pradel & Charlotte Meritan

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jacques Pradel. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'édito de Jacques Pradel

A la Une de l’heure du crime, en partenariat avec le Parisien/Aujourd’hui en France, nous faisons le point sur le mystère de la tuerie de Chevaline

39 mois ! Trois ans et trois mois ont passé depuis le 5 septembre 2012, jour où une voiture immatriculée en Angleterre, était retrouvée criblée de balles, sur un parking forestier non loin du village de Chevaline, en Haute-Savoie. Près de la voiture dont le moteur tournait encore, le cadavre d’un cycliste gisant près de son vélo, et, à quelques mètres, une fillette grièvement blessée.

Dans la voiture, les cadavres d’une famille anglaise d’origine irakienne, en vacances dans la région du lac d’Annecy : Les Al-Hilli. Les enquêteurs découvriront quelques heures plus tard, une seconde survivante, l’autre enfant du couple, une petite fille de 4 ans, réfugiée entre les sièges-arrière du véhicule, sous les corps de sa mère et de sa grand-mère…

À lire aussi

Avec Jean-Marc Ducos, qui suit l’affaire pour le Parisien, nous faisons le point sur l’enquête qui demeure partagée entre mystères et hypothèses, mais il reste encore l’espoir de trouver d’où vient l’unique arme du crime, ce revolver de collection Lüger dont plusieurs milliers d’exemplaires sont encore en circulation aujourd’hui.

Le mystère de la tuerie de Chevaline

Le 5 septembre 2012, quatre membres de la famille Al-Hilli, une famille anglaise en vacances en Haute-Savoie, est retrouvée morte dans sa voiture sur le chemin de la Combe d'Ire, dans une zone forestière de la commune de Chevaline. A côté du véhicule, gît un cycliste. 

Scène du crime de Chevaline
Scène du crime de Chevaline
Crédit :

Le premier témoin de cette scène, celui qui alertera la police est un autre cycliste, William Brett Martin. Lui effectuait une randonnée quand il a été doublé d'abord par un vélo, ensuite par un 4x4 de couleur sombre, enfin par une moto. Lorsqu'il découvre la scène de crime, Martin aperçoit une fillette en train de tituber sur le chemin, qui s'effondre ensuite sur le sol. Il la place alors en position latérale de sécurité, ce qui permettra de la sauver.

Dans la soirée, un vacancier logeant dans le même camping que la famille Al-Hilli prévient les gendarmes de l'existence d'une deuxième petite fille qui n'a pas été retrouvée. Elle sera découverte prostrée mais vivante, sous sa mère, à l'intérieur du break.

Trois personnes de la famille Al-Hilli sont donc décédées de plusieurs balles dans la tête, Saad, le père, Iqbal, son épouse, et Suhaila, la mère d'Iqbal. Les deux filles du couple, Zainab, 7 ans, et Zeena, 4 ans, sont rescapées du massacre

De nombreuses fausses pistes

Au cours de l'enquête, de nombreuses pistes sont envisagées. En juin 2013, Zaïd Al-Hilli, le frère de Saad, tué le 5 septembre, est placé en garde à vue. Il est soupçonné d'être le commanditaire du quadruple meurtre, s'étant brouillé avec son frère un an auparavant pour une histoire d'héritage. Par manque de preuves, l'homme a été remis en liberté.

En février 2014, un ancien policier municipal est placé en garde à vue. Il ressemble en effet au motard en fuite dont le portrait-robot a été réalisé grâce à William Brett Martin, mais est finalement mis hors de cause.

Ce fameux motard est retrouvé par les enquêteurs quelques mois plus tard. Après avoir expliqué qu'il était sur les lieux du drame parce qu'il faisait du parapente dans cette zone il a, lui aussi, été mis hors de cause. 

Le portrait-robot du motard aperçu près de la scène du crime de la tuerie de Chevaline
Le portrait-robot du motard aperçu près de la scène du crime de la tuerie de Chevaline
Crédit : AFP

La police a aussi étudié le passé de cette famille anglaise d'origine irakienne, qui aurait été, selon le Daily Mail, un temps surveillée par les services de renseignement britanniques. La piste de l'espionnage industriel a également été évoquée, Saad Al-Hilli travaillait en effet dans le secteur des satellites civils pour une entreprise anglaise. 

La piste la plus récente se centre le cycliste décédé dans la tuerie, Sylvain Mollier : il aurait pu être la cible du tueur, et la famille Al-Hilli des victimes collatérales. Selon le journal anglais The Mirror, un légionnaire de la région, qui s'est suicidé en juin 2014, pourrait être le coupable. Décrit comme perturbé, il connaissait Sylvain Mollier et sa compagne. 

Pourtant, jusqu'alors, aucune piste n'a été suffisamment sérieuse pour faire avancer l'enquête et la tuerie de Chevaline reste un mystère.

Emission réalisée en partenariat avec Le Parisien/Aujourd'hui en France. Vous pouvez trouver l'article écrit par Jean-Marc Ducos dans Le Parisien ce matin ici.

Le procureur d'Annecy Eric Maillaud, ici au Royaume-Uni le 13 septembre 2012, affirme que la tuerie de Chevaline n'est toujours pas élucidée.
Le procureur d'Annecy Eric Maillaud, ici au Royaume-Uni le 13 septembre 2012, affirme que la tuerie de Chevaline n'est toujours pas élucidée.
Crédit : AFP / Leon Neal

Nos invités

Jean-Marc Ducos, journaliste au Parisien ; Serge Pueyo, correspondant RTL à Grenoble.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/