1 min de lecture Environnement

"La situation du nucléaire préoccupante", selon l'ASN

Le patron de l'Autorité de sûreté nucléaire tire un nouvelle fois la sonnette d'alarme sur l'état de nos centrales nucléaires. Des propos qui n'ont rien de rassurant.

C'est notre plane`te - C'est notre Planète Virginie Garin iTunes RSS
>
Virginie Garin : "La situation du nucléaire préoccupante", selon l'ASN Crédit Image : SIPA / M. Astar | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Virgine Garin
Virginie Garin et Loïc Farge

"La situation du nucléaire en France est très préoccupante". C'est le cri d'alerte lancé par Pierre-Franck Chevet, président de l'Autorité de sûreté nucléaire, dans une interview au Figaro (daté 23 novembre). Nos centrales vieillissent. La plupart datent des années 80. Il est question de les prolonger au-delà de quarante ans. Il va falloir mettre les moyens. D'autant que depuis Fukushima, les normes de sécurité sont plus strictes. Un tiers des 58 réacteurs français sont d'ailleurs complètement arrêtés en ce moment, pour faire les travaux et réaliser des contrôles.

Ce qui inquiète Pierre-Franck Chevet, c'est l'état des entreprises qui en sont chargées. EDF, Areva sont en grandes difficultés financières. Il ne faudrait pas, pour faire des économies, rogner sur la sécurité. Il donne des exemples : pour éviter un accident majeur, "il faut des générateurs de secours". À Fukushima, ils sont tombés en panne et faute d’électricité les réacteurs n'ont pas pu être refroidis. Récemment, l'Autorité est allée contrôler sur une centrale la construction d'un bunker pour protéger justement l'un de ces générateurs. Le béton n’était pas le bon, pas assez solide.

L'Autorité qui a aussi découvert dans l'usine d'Areva du Creusot des centaines d'anomalies dans les dossiers de fabrication de certaines pièces. Douze réacteurs, dont un à Fessenheim, sont d'ailleurs arrêtés pour vérifier ces pièces.  Si le patron de l’Autorité de sûreté est inquiet, c'est aussi parce qu'il souhaiterait "augmenter les contrôles" et qu'il "manque de bras". Il lui faudrait "140 inspecteurs de plus" pour les faire correctement. Pierre-Franck Chevet a son franc-parler. Il a décidé d'être intransigeant. Il fera un bilan de l'état de toutes les centrales fin 2018. Et s'il faut en fermer certaines, il le dira.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Environnement Nucléaire Vidéo
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7785927306
"La situation du nucléaire préoccupante", selon l'ASN
"La situation du nucléaire préoccupante", selon l'ASN
Le patron de l'Autorité de sûreté nucléaire tire un nouvelle fois la sonnette d'alarme sur l'état de nos centrales nucléaires. Des propos qui n'ont rien de rassurant.
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-situation-du-nucleaire-preoccupante-selon-l-asn-7785927306
2016-11-23 08:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QauJhJ7p8Crlvj9r4zTv0A/330v220-2/online/image/2016/0307/7782232149_une-vue-de-la-centrale-nucleaire-de-fessenheim-dans-le-haut-rhin.jpg