2 min de lecture

La pollution de l'air en France évaluée à plus de 100 milliards d'euros par an

REPLAY - Découvrez les sujets qui seront abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Pascal Praud Les auditeurs ont la parole Pascal Praud iTunes RSS
>
LES AUDITEURS du 15/07/2015 Crédit Image : FRANCOIS GUILLOT / AFP | Crédit Média : Marie Guerrier | Durée : | Date : La page de l'émission

La pollution de l'air en France évaluée à plus de 100 milliards d'euros par an

La pollution de l'air coûte plus de 100 milliards d'euros par an à la France, selon une commission d'enquête du Sénat, qui y voit une "aberration économique" et propose notamment d'augmenter la fiscalité du diesel et de taxer les émissions de polluants.
  
Dans son rapport intitulé "Pollution de l'air: le coût de l'inaction" et rendu public ce matin, la commission évalue globalement à 101,3 milliards d'euros le coût annuel de la pollution de l'air.
  
Car si l'air est globalement "moins pollué", la pollution "a changé de nature", moins localisée au niveau des sites industriels et plus diffuse, via les transports, le chauffage, l'agriculture et l'air intérieur, constate le rapport.
  
Le sujet est aussi devenu une préoccupation majeure des Français, mise en évidence lors des fréquents pics de pollution. Les particules, un des principaux polluants atmosphériques avec l'ozone et les oxydes d'azote, sont responsables de 42.000 morts prématurées en France chaque année, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).
  
Selon la Commission, le coût sanitaire global (traitements des maladies, mortalité prématurée, absentéisme, etc.) représente "entre 68 et 97 milliards d'euros", dont 3 milliards pour le seul impact sur la sécurité sociale, tandis que le coût non sanitaire (baisse des rendements agricoles dégradation des bâtiments, dépenses de prévention, etc.) atteint 4,3 milliards d'euros.


Invité de RTL MIDI : Jean-François Husson, sénateur Les Républicains de Meurthe-et-Moselle et Président de la Commission d'enquête sur le coût économique et financier de la pollution de l'air.

La rédaction vous recommande

Consulterez-vous les déclarations de patrimoine des députés et sénateurs ?

Les déclarations de patrimoine des députés et sénateurs, contrôlées et vérifiées, sont consultables depuis lundi dans les préfectures, une première en France, en application des lois de 2013 sur la transparence.

Tout citoyen inscrit sur les listes électorales peut prendre rendez-vous auprès de la préfecture de son choix afin de prendre connaissance des déclarations des parlementaires du département, pendant la durée de leur mandat.


Consulterez-vous les déclarations de patrimoine des députés et sénateurs ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour !

Consulterez-vous les déclarations de patrimoine des députés et sénateurs ?
Nombre de votes : 5556 *Sondage à valeur non scientifique
La rédaction vous recommande

Où placer son argent ?

Le taux du Livret A, actuellement fixé à 1%, est de nouveau sous le feu des critiques, à quelques semaines de sa révision le 1er août, ses détracteurs continuant à le juger trop élevé.
  
Partisan d'une baisse de la rémunération du produit d'épargne le plus répandu en France, le gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, a expliqué au début du mois qu'il était "hors de question que le taux ne baisse pas au cours  de l'année".
  
A 1%, cette rémunération se situe à son plancher historique. Celle-ci est déterminée par une formule de calcul faisant essentiellement intervenir le niveau de l'inflation, très bas actuellement.


Invité des "Auditeurs ont la parole" à 13h20 : Philippe Crevel, directeur du Cercle de l'Epargne. Il répondra à toutes vos questions.

La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis.

Lire la suite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants