1 min de lecture Associations

"La pauvreté ne recule pas du tout", déplore la présidente du Secours catholique

INVITÉE RTL - À la veille de la remise du rapport du Secours catholique sur la pauvreté en France, Véronique Fayet dresse un bilan très inquiétant.

RTL Soir On Refait le monde - Sotto L'invité de RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
"La pauvreté ne recule pas du tout", déplore la présidente du Secours catholique Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
RTL Soir On Refait le monde - Sotto
Thomas Sotto et Léa Stassinet

Cela fait 20 ans que chaque année, le Secours catholique-Caritas France publie un rapport sur la pauvreté en France. Avant sa diffusion jeudi 7 novembre, la présidente de l'association Véronique Fayet a donné quelques éléments ce mercredi 6 novembre au micro de RTL Soir. 

"Les tendances lourdes se confirment. La pauvreté ne recule pas du tout. Les plus touchés sont les familles étrangères avec enfants. Cela donne des gens qui n'ont pas le droit au travail, des enfants qui se retrouvent à la rue", dénonce Véronique Fayet.

La présidente du Secours catholique-Caritas France rappelle que dans notre pays, le seuil de pauvreté se situe à 60% du salaire médian, ce qui représente à peu près "1.000 euros par mois et par personne".

Cela concerne en France plus de 9 millions de personnes aux profils très différents. Il s'agit "d'agriculteurs, de personnes qui ont de toutes petites retraites, ou encore des travailleurs à temps partiel", explique Véronique Fayet, qui rappelle qu'un tiers des personnes qui ont droit au RSA ne le demande pas, parce qu'ils sont "découragés". "La numérisation des démarches devient trop compliquée, ils lâchent prise" conclut-elle.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Associations Pauvreté
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants