49 min de lecture Information

Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR

Le pouvoir derrière les affaires ? Brice Hortefeux ne croit "pas au hasard" - Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR - Le mystère reste entier après la disparition d'un Boeing de Malaysia Airlines - Une surendettée gagne son procès contre sa banque - Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".

Une jeune femme téléphone dans une rue de Bordeaux, en mai 2013.
Une jeune femme téléphone dans une rue de Bordeaux, en mai 2013. Crédit : PATRICK BERNARD / AFP

Le pouvoir derrière les affaires ? Brice Hortefeux ne croit "pas au hasard"

Brice Hortefeux, un des vice-présidents de l'UMP, a dit ne pas croire "au hasard", laissant entendre que l'exécutif utilise la justice pour empêcher le retour en politique de Nicolas Sarkozy.

Nicolas Sarkozy demande aujorud'hui à la justice le retrait des enregistrements réalisés par son ex-conseiller à l'Elysée Patrick Buisson, dont la publication a plongé la droite dans un profond embarras. "Pour moi, c'est un fait divers grave. C'est humainement triste mais politiquement sans conséquence", a commenté M. Hortefeux.

Demain, la Cour de cassation doit se prononcer sur la validation de l'enquête dans l'affaire Bettencourt mais aussi sur la saisie des agendas.

Par ailleurs, M. Sarkozy, placé sur écoutes par la justice, est soupçonné de trafic d'influence et de violation du secret de l'instruction.

À lire aussi
Un avocat devant l'entrée d'une cour d'assises (illustration) justice
Juger des crimes sans jurés : Caen teste la nouvelle "Cour criminelle"

La multiplication des affaires va-t-elle vous détourner des urnes pour les municipales ? La rédaction de RTL vous invite à voter et donner votre avis à la question du jour.

La rédaction vous recommande

Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR

Bouygues Telecom a annoncé hier être prêt à céder son réseau d'antennes et des fréquences de téléphonie mobile à son  concurrent Free (Iliad), afin de faciliter son mariage avec SFR, ce qui recomposerait complètement le secteur en France et inquiète déjà les consommateurs.

Deuxième acteur de la téléphonie en France, SFR est à vendre et sa maison mère Vivendi a annoncé que deux groupes étaient candidats au rachat, Numericable et Bouygues.

Si Numericable s'est lancé en tête, Bouygues a frappé un grand coup hier en annonçant être entré "en négociations exclusives pour céder à Free,  pour un montant pouvant aller jusqu'à 1,8 milliard d'euros, l'intégralité de (son) réseau mobile"

Cet accord, qui porte sur "15.000 antennes et un portefeuille de fréquences, dont une partie pour la 4G", est conditionné au fait que Bouygues achète SFR, a précisé le PDG de Bouygues Telecom, Olivier Roussat, au Journal du Dimanche.

Bouygues espère ainsi, de son propre aveu, lever "la principale incertitude qui pesait" sur son projet de rachat de SFR au regard de l'Autorité de la concurrence, en devançant une probable exigence. Car l'ensemble combiné SFR-Bouygues représenterait la moitié du marché mobile en France.

Invités de RTL Midi à 13h10 : Stéphane Dubreuil, consultant spécialisé dans les télécoms et François Carlier, délégué général de l'association Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

La rédaction vous recommande

Une surendettée gagne son procès contre sa banque

En théorie, les personnes qui touchent les minima sociaux sont protégées. Sauf que souvent, leurs banques n'ont pas de scrupule à se servir pour apurer les frais bancaires causés par l'insolvabilité du détenteur du compte. Et c'est l'engrenage. Plus de ressources, plus de moyen de paiement. On peut très vite se retrouver sans rien.

C'est ce qui est arrivé à Emmanuelle Baronnet. A la suite de divers accidents de la vie, cette juriste de 42 ans, a vu son RSA et ses APL saisis par sa banque.

Avec le soutien d'une amie avocate, elle a décidé d'assigner sa banque, afin qu'elle lui rende les minimas sociaux saisis. Elle a gagné en première instance. La procédure n'est pas terminée car la banque a fait appel. Elle aimerait que le législateur se saisisse de ces situations et que les détenteurs de minimas sociaux ne soient plus victimes de leurs banques.

Selon l'Afub, l'association française des usagers des banques, il existe 5 à 10 cas similaires par semaine.

La rédaction vous recommande

Le mystère reste entier après la disparition d'un Boeing de Malaysia Airlines

Les recherches pour localiser le Boeing 777 de Malaysia Airlines disparu dans la nuit de vendredi à samedi restaient infructueuses ce lundi à la mi-journée malgré la découverte de débris possibles autour d'une île vietnamienne.

Plus de 48 heures après, le mystère restait entier sur le sort du vol MH370 qui effectuait la liaison entre Kuala Lumpur et Pekin avec 227 passagers de 14 nationalités, dont 153 Chinois et quatre Français, et 12 membres d'équipage.

"Malheureusement (...) nous n'avons rien trouvé qui semble provenir de l'appareil, encore moins l'appareil lui-même", a déclaré le directeur de l'aviation civile malaisienne, Azharuddin Abdul Rahman, en évoquant une disparition "stupéfiante".

Les autorités malaisiennes, qui ont lancé une enquête pour terrorisme après la découverte qu'au moins deux passagers voyageaient avec des passeports volés,  continuaient de leur côté à fouiller des zones plus proches de leur côte, au sud de Tho Chu.

Le Boeing 777 a disparu des écrans radar dans la nuit de vendredi à samedi une heure après son décollage, quelque part entre l'est de la Malaisie et le sud du Vietnam.

Cette disparation a laissé les autorités perplexes.

La rédaction vous recommande

Nous attendons vos commentaires et vos avis sur ce blog ! A vous de jouer !

Lire la suite
Information
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7771220290
Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR
Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR
Le pouvoir derrière les affaires ? Brice Hortefeux ne croit "pas au hasard" - Téléphonie : Bouygues prêt à céder son réseau mobile à Free pour permettre son union avec SFR - Le mystère reste entier après la disparition d'un Boeing de Malaysia Airlines - Une surendettée gagne son procès contre sa banque - Voici les sujets qui seront notamment abordés dans l'émission "Les auditeurs ont la parole".
https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/la-parole-telephonie-bouygues-pret-a-ceder-son-reseau-mobile-a-free-pour-permettre-son-union-avec-sfr-7771220290
2014-03-10 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0cpOCjtFg0kiZje40EGYJg/330v220-2/online/image/2014/0303/7770137817_une-jeune-femme-telephone-dans-une-rue-de-bordeaux-en-mai-2013.jpg