1 min de lecture Société

La Manif pour tous opère "une marche en arrière", selon Nicolas Domenach

BILLET - Les anti-mariages gay ont battu le pavé dimanche 16 octobre à Paris. Mais ont-ils vraiment réussi à s'imposer dans le débat public et politique ?

micro générique On n'est pas forcément d'accord Yves Calvi & Les Signatures RTL iTunes RSS
>
La Manif pour tous opère "une marche en arrière", selon Nicolas Domenach Crédit Image : Maxime Villalonga | Crédit Média : RTL.fr | Date :
La page de l'émission
Nicolas Domenach
Nicolas Domenach et Loïc Farge

22.000 manifestants selon la police, 200.000 selon les organisateurs : "L'écart est en effet important. Mais la Manif pour tous, à l’instar de la CGT, nous a habitué à multiplier les manifestants comme Jésus-Christ les petits pains", analyse Nicolas Domenach. "Si donc ce mouvement persiste dans sa marche, c'est une marche en arrière", poursuit-il , notant que "cela fait des mois que les réseaux anti-mariage gay s’activaient afin de réussir cette démonstration de force destinée à faire pression sur les candidats de droite à la présidentielle".

"On ne peut dire plus clairement l’isolement d’un mouvement qui comptait revenir au pouvoir avec la droite et obtenir une abrogation de la loi Taubira", décrypte le journaliste à propos de la présence dans le défilé des députés Jean-Frédéric Poisson (Parti chrétien-démocrate) et Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France).

La Manif pour tous nous a habitué à multiplier les manifestants comme Jésus-Christ les petits pains

Nicolas Domenach
Partager la citation

"Que sont devenus ces jeunes gens enthousiastes qui prétendaient refonder la politique sur une morale et des convictions ? Voilà que leur émanation au sein des RépublicainsSens Commun, a choisi d’apporter son soutien non pas à Jean-Frédéric Poisson, mais à François Fillon qui, lui, ne propose que de revoir la filiation et pas le mariage homosexuel", constate-t-il.

Si la Manif pour tous n'a pas tenu ses promesses de rénovation de la vie politique, c'est par "manque de générosité réelle et de compréhension du monde", poursuit Nicolas Domenach. Selon lui, les anti-mariages homosexuel "ont voulu imposer un mode de vie aux autres (....) sans voir que ce mariage homosexuel rentrait dans l’évolution des mœurs, puisque une nette majorité de Français, de tous bords ne veulent pas de remise en cause de la loi Taubira". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Société Manif pour tous Mariage homosexuel
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants