1. Accueil
  2. Actu
  3. Débats et société
  4. La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation
2 min de lecture

La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation

En France, 400.000 enfants de moins de 18 ans sont en garde alternée, un chiffre qui a doublé entre 2010 et 2016. Selon l'Insee, la proportion d’enfants en résidence alternée croît régulièrement avec l’âge des enfants.

La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation
La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation
Crédit : iStock / Getty Images Plus
La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation
03:59
La garde alternée de plus en plus sollicitée lors d'une séparation
03:59
RTL Midi -  Christelle Rebière
Christelle Rebière
Animateur

La proportion d’enfants qui alternent entre les deux domiciles de leurs parents désunis est en hausse considérable ces dernières années. Selon une étude de l’Insee rendue publique ce jeudi 10 janvier, cette proportion a tout simplement doublé entre 2010 et 2016.

Désormais, 400.000 enfants (soit 2,7 % des mineurs) vivent la moitié du temps chez leur père et chez leur mère, le plus souvent selon la règle d’une semaine sur deux. Un mode de garde en forte progression depuis sa reconnaissance officielle par la loi en 2002 qui permet à un enfant de couple divorcé sur cinq de vivre chez ses deux parents.

Au micro de RTL, le pédopsychiatre Serge Effez estime que cette hausse n'est pas prête de s'estomper : "La garde alternée n'est pas majoritaire mais elle monte en puissance. Elle a doublé ces dernières années et devrait encore augmenter puisque la loi a changé et que maintenant, on favorise encore plus la résidence alternée en étant le premier mode de garde qu'on propose aux parents"

Un mode de garde plus simple avec les enfants que les ados

Selon l'Insee, la proportion d’enfants en résidence alternée croît régulièrement avec l’âge des enfants. 2,6 % des enfants de 6 ans sont en garde alternée et 3,8 % de ceux de 11 ans. Pour les parents, ce mode de garde apparaît plus simple lorsque les enfants sont encore petits :"Entre 4-5 ans et 12-13 ans, non seulement ils s'en accommodent mais ils y trouvent beaucoup d'avantage. Plus de cadeaux, plus de sorties, plus de relations. Ils y voient du mieux.". 

La garde alternée apparaît toutefois plus compliquée lorsqu'ils grandissent, selon Serge Effez :"À l'adolescence, c'est parfois plus compliquée parce que les ados aiment bien avoir leur chambre à coucher, leur univers et leur quartier".

À lire aussi

Selon l'étude de l'INSEE, la garde alternée est une solution stable pour une majorité d’enfants concernés : entre les deux tiers et les trois quarts des moins de 14 ans en résidence alternée en 2010 l’étaient encore 5 ans plus tard. Un quotidien qui demande "de l'organisation et paradoxalement une entente parfaite des parents autour de leurs enfants alors que les parents ont subi une séparation".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/