2 min de lecture SNCF

Interruption des TGV entre Paris et le Sud-Ouest : 32.000 personnes concernées

La SNCF a annoncé que la circulation était interrompue entre Paris et le Sud-Ouest à cause de deux incendies.

Le trafic TGV a été interrompue en Paris et le Sud-Ouest, vendredi 17 juillet.
Le trafic TGV a été interrompue en Paris et le Sud-Ouest, vendredi 17 juillet. Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Le trafic SNCF est paralysé dans les deux sens sur les axes Paris-Bordeaux-Hendaye et Paris-Bordeaux-Toulouse, ce vendredi 17 juillet. Selon le site de la SNCF, deux incendies ont eu lieu aux abords des voies, près de Vendôme et Bordeaux.

Autre incident, une voiture a heurté un poteau d'alimentation électrique entre Libourne et Angoulême. "D'importants dégâts ont été constatés dans ce secteur", explique le site. 32.000 passagers "concernés" par cette interruption.

"Une cinquantaine de TGV, de trains régionaux et de trains de marchandises sont actuellement immobilisés mais aucun n'est bloqué en plein milieu des voies", selon une source proche du dossier. "Une voiture a heurté un poteau d'alimentation électrique", précise la SNCF sur son site internet. 

La voiture a fait une sortie de route et a "percuté un pylône supportant des caténaires qui sont tombés sur la voie", a précisé la gendarmerie. L'accident, qui s'est produit sur une route se trouvant en bordure de voie ferrée, n'a fait aucun blessé, a-t-elle précisé. Les départs des trains encore en gare ont été suspendus, en attendant que la caténaire endommagée soit redressé. 

À lire aussi
Un TGV médicalisé évacué 20 patients d'Alsace, contaminés par le coronavirus. coronavirus
Les infos de 12h30 - Coronavirus : un premier TGV médicalisé a quitté Strasbourg

"Une grue est en cours d'acheminement" sur les lieux de l'accident, a précisé la porte-parole de la SNCF. "Si tout va bien, les trains pourront circuler sur une voie à partir de 20h", a ajouté cette porte-parole, qui assure qu'aucun train n'était "en détresse" en fin d'après-midi, les TGV bloqués sur les voies étant "approvisionnés en eau" et tous "climatisés". Tous les voyageurs bloqués seront remboursés à 100% du coût de leur voyage, a indiqué la porte-parole de la SNCF. 

Des voyageurs bloqués en gare

Cet incident a provoqué la pagaille dans les gares, où plusieurs centaines de milliers de voyageurs sont attendus ce week-end en raison des grands départs  en vacances. La SNCF a appelé vendredi les voyageurs à différer leur départ. À Montparnasse, les voyageurs tentaient vendredi soir de se frayer un chemin devant les quais dans une chaleur tropicale, à la recherche d'informations, selon un journaliste de l'AFP sur place. "Pour Bordeaux il n'y a aucun train qui part !", criait une employée de la SNCF

La SNCF doit transporter cet été 24 millions de personnes sur longue distance, une hausse de 6% par rapport à l'année dernière. La SNCF a prévu de faire circuler au total plus de 67.000 trains longue distance, contre 62.000 pendant l'été 2014.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
SNCF Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants