2 min de lecture Vidéo

La baisse de l'impôt sur le revenu appliquée dès janvier

ÉDITO - Cette faveur fiscale touchera exclusivement les foyers fiscaux dans le bas du barème de l’impôt sur le revenu.

Micro générique Switch 245x300 Eco Menanteau
>
La baisse de l'impôt sur le revenu appliquée dès janvier Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Loïc Farge
Loïc Farge
Journaliste RTL

C’est la très bonne surprise de cette fin d’année : les baisses d’impôts promises pour entrer en vigueur en août prochain seront effectives dès le 1er janvier prochain. Apparemment le Président Hollande soigne sa sortie. Il espère peut-être, avec ce contre-choc fiscal (les impôts sur le revenu de 5 millions de foyers vont baisser de 20%), faire oublier, au moins partiellement, le pilonnage auxquels les Français ont été soumis durant son quinquennat.

La saignée sur les particuliers (autour de 45 milliards d'euros depuis 2012, dont les trois-quarts ont été supportés par 10% des contribuables) aura beaucoup pesé sur les piètres performances de l’économie française ces dernières années. L'Insee vient d’ailleurs de réviser, une fois encore à la baisse, sa prévision de croissance de l’activité pour cette année.

Il s'agit de redonner du "pouvoir d'achat aux Français dès janvier (pour ceux qui sont mensualisés)", a assuré sur Twitter le secrétaire d'Etat au Budget Christian Eckert.

Quels ménages seront concernés ?

Cette faveur touchera exclusivement les foyers fiscaux dans le bas du barème de l’impôt sur le revenu. Ce sont les contribuables qui ont bénéficié des précédentes opérations-ristournes en 2014 et 2015. Si vous êtes célibataire, il faut, pour en bénéficier, que votre revenu fiscal de référence (un chiffre clairement indiqué sur votre feuille d’impôts) soit compris entre 18.500 et 20.500 euros.

À lire aussi
fiscalité
Crédit d'impôt : l'acompte est versé ce vendredi, attention au trop-perçu

Pour les ménages, les seuils de référence se situent entre 37.000 et 41.000 euros. Les enfants à charge sont bien évidemment pris en compte : le barème est revalorisé de 3.700 euros pour chaque demi-part déclarée. La baisse à venir représente 1 milliard d'euros de recettes en moins pour le Trésor public.

La référence, c'est le revenu de 2015

Cette mécanique est-elle valable sans condition ? À ce jour, il n'y a aucune chicane à l'horizon. Les députés ont encore quelques heures pour bricoler l’amendement gouvernemental, mais c’est peu probable. Attention : le critère de base, c'est le revenu de référence de 2015. Si vous avez bénéficié en 2016 d’une augmentation sensible de votre rémunération, il est possible que le rabais de 20% sur votre facture fiscale soit injustifié par rapport aux barèmes établis. Dans ce cas une régularisation vous attend en septembre.

Un conseil : soyez vigilant et n'hésitez pas à consulter votre centre des finances publiques. Ses agents sont là pour vous conseiller et utiliser au mieux le dernier cadeau du Président Hollande.

La note du jour

13/20 à Jean-Yves Le Drian. Le ministre de la Défense lance un centre d'expertise sur les nouvelles technologies du renseignement-ouvert aux start-up, aux grands écoles et aux instituts de recherche. Il est basé à Creil, dans l'Oise.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vidéo Gouvernement Impôts
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants